L’Algérie a traversé le Liban et atteint les quarts de finale

Le penalty du capitaine influent Yassin Brahimi et la frappe intelligente de Tayyip Messi en seconde période ont permis à l’Algérie de battre le Liban 2-0 en Coupe arabe de la FIFA pour se qualifier pour les quarts de finale.
Brahimi a marqué sur un tir au but à la 68e minute au stade Al Janob d’Al Wakrah, offrant à l’Algérie sa deuxième victoire consécutive dans un match impliquant 16 équipes. Messiani a marqué dans le temps additionnel (90+2), l’Algérie a lutté et a gagné.
Le Libanais Eldor Hussein a renversé l’attaquant Baghdad Bounetza à la 67e minute avec un tacle irresponsable dans sa propre surface. L’arbitre polonais Simon Marciniak a souligné un tir au but facilement converti par la star d’Al Ryan Brahimi.
Bounedjah a trouvé Meziani avec un centre élégant en fin de seconde période et le gardien de l’ailier libanais Mostafa Mather a franchi la ligne pour un tir. La défaite de samedi contre le Liban, qui a perdu contre l’Egypte lors du premier match mercredi, est la quatrième défaite consécutive.
Pour l’Algérie, le choc de samedi était sa deuxième victoire consécutive après son début de semaine choc face au Soudan (4-0). En tant qu’entraîneur de Madjit Poukera, l’Algérie n’a pas perdu dans 20 de tous ses matches.
Bougherra a déclaré samedi : « Parfois, nous nous mettons dans des situations dangereuses et causons des problèmes, mais en général, je suis satisfait de la performance des joueurs. Réussir dans des matches comme celui-ci est important. Comme je l’ai dit lors de la conférence de presse, c’était un match difficile.
Il a ajouté : « Un grand crédit à cette équipe. Nous avons eu beaucoup de problèmes, mais nous avons obtenu trois points dans ce match et nous sommes heureux. Doit constamment travailler dur. L’attitude des joueurs aujourd’hui était bonne. Chaque match est un grand match. Nos fans sont contents aussi. Il est important pour nous d’aider nos joueurs à récupérer rapidement. C’est très difficile de jouer un match tous les trois jours.
A la 14e minute, l’Algérien Darat Medhi a frappé de la tête à bout portant, mais sa diversion a touché la barre transversale libanaise et a rebondi. Quatre minutes plus tard, Brahimi a filé dans la surface libanaise, mais son tir puissant a été bloqué par le gardien Mather.
Avec la rapidité de leur équipe, Bounedjah a frappé le but libanais à deux reprises – une fois à la 23e et à la 27e – mais dans les deux cas, l’Algérien n’a pas pu trouver le fond des filets.
À cinq minutes de la fin de la première mi-temps, Brahimi a trouvé le temps et l’endroit pour percer un tir en direction du but libanais, mais le gardien Matter a été vigilant pour déjouer le mouvement dangereux.
A la 52e minute, une heure plus tard, le Libanais Rabih Attaya a bloqué le tir d’un défenseur algérien.
À la 66e minute, Mohamed Bailey et Brahimi ont parfaitement joué dans la surface libanaise 1-2, mais les deux joueurs ont raté l’occasion de marquer à bout portant. Deux minutes plus tard, après que Paunetza ait été renversé dans la surface libanaise, Brahimi a marqué sur un tir au but.
Le sélectionneur algérien Pougera a marqué Brahimi à la 79e minute, mais le Libanais Casem El Chain a marqué le deuxième carton jaune à la 82e minute.
Deux minutes plus tard, Paunetza effectuait une longue boucle croisée près de la demi-ligne. Le joueur de 30 ans a déclaré qu’il s’était élancé vers la cible libanaise. Dès que l’attaquant effrayé est entré dans la surface, le gardien libanais Matter est sorti et a tendu la main sur un coup bas de Paunetza.
Au moment de la blessure, l’Algérien Messiani a ajouté un autre but à bout portant, mettant ainsi fin à une victoire ordonnée pour les légendes africaines.

READ  La France est prête à discuter de "l'autonomie" de la Corse, selon le ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.