L’Algérie condamne l’octroi par l’Union africaine du statut d’observateur à Israël

Aujourd’hui, dimanche, l’Algérie a condamné la décision de l’Union africaine d’accorder à Israël le statut d’observateur.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que cette mesure n’affectera pas la position inébranlable de l’Union africaine et son soutien à la cause palestinienne.

Il a affirmé l’engagement continu du syndicat à incarner les droits nationaux inaliénables du peuple palestinien, y compris son droit d’établir son État indépendant avec Jérusalem comme capitale.

Il a souligné que la décision a été prise sans consultations approfondies préalables avec tous les États membres et n’a aucune capacité ou capacité de légitimer les pratiques et le comportement du nouvel observateur, qui sont totalement contraires aux valeurs, principes et objectifs de la loi constitutive. .

Le ministère a averti que le battage médiatique autour de cette question ne peut pas nuire aux exigences de base pour parvenir à une paix juste et durable au Moyen-Orient.

Le communiqué ajoute : “L’Algérie, qui a grandement contribué à l’établissement et à la consolidation du partenariat stratégique entre l’Afrique et le monde arabe, poursuivra ses efforts pour renforcer davantage la solidarité entre les deux groupes au profit de tous leurs peuples”.

Une source diplomatique algérienne a confirmé à Asharq Al-Awsat que les hauts responsables algériens étaient déçus de la décision du président Moussa Faki d’accepter Israël comme observateur.

La source a souligné que l’Algérie a adhéré à sa position précédente en rejetant les tentatives d’Israël de rétablir sa position après la dissolution de l’Organisation de l’unité africaine en 2002. L’Algérie avait fermement rejeté toute possibilité de rapprochement entre Israël et l’instance continentale lorsqu’elle a accueilli le sommet africain. en 1999.

READ  L'économie de Fort Worth pourrait générer une augmentation de 2 millions de dollars grâce aux essais de l'équipe de lutte olympique américaine - NBC 5 Dallas-Fort Worth

Jeudi dernier, des responsables de l’Union africaine ont annoncé qu’Israël avait officiellement obtenu le statut d’observateur.

“C’est un jour de célébration pour les relations israélo-africaines”, a déclaré à l’époque le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid.

Il a poursuivi : « Cela corrige l’anomalie qui existe depuis près de deux décennies et constitue un élément important du renforcement du tissu des relations étrangères d’Israël. Cela nous aidera à renforcer nos activités sur le continent et les États membres de l’organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *