L’Algérie est pleinement prête à soutenir toute initiative visant à prévenir le réchauffement climatique

Le Premier ministre et ministre des Finances Ayman bin Abdel Rahman a déclaré lundi à Riyad (Arabie saoudite) que l’Algérie est pleinement prête à « soutenir toute initiative visant à prévenir le réchauffement climatique et à lutter contre la désertification, la sécheresse et les incendies de forêt auxquels la région arabe est exposée ».

Le Premier ministre a déclaré que « nous devons mobiliser les efforts à la lumière de ce sommet béni », exprimant son espoir que les recommandations qui seront émises à l’issue du sommet seront « sages et efficaces pour être généralisées à l’ensemble de la région avec des caractéristiques climatiques. » (COP26) en novembre prochain.

Il a salué l’initiative du Royaume d’Arabie saoudite, qui s’inscrit dans le cadre de ses efforts qualitatifs pour cristalliser une nouvelle vision commune pour unifier les efforts de protection de l’environnement et de lutte contre le changement climatique au Moyen-Orient et dans le monde.

Voir aussi : ben Abdul Rahman reçoit à Riyad le prince héritier Mohammed ben Salmane

« L’Algérie ne ménagera aucun effort pour participer à l’échange d’expériences réussies avec le Royaume d’Arabie saoudite et tous les pays qui cherchent à accroître leur part d’énergie propre dans leur économie », a-t-il ajouté.

L’Algérie affirme, comme elle l’a toujours fait dans de nombreux événements internationaux et régionaux, son engagement à lutter contre le changement climatique et à jouer un rôle majeur dans ce domaine à travers son Plan National Climat 2020-2030 qui est un mécanisme opérationnel de mise en œuvre du Plan National. sur la lutte contre le changement climatique et le développement d’une économie verte.

READ  L'Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc "hostile" • France 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *