L’Algérie et l’Afrique du Nord sont en alerte après une épidémie critique de grippe aviaire

Rabat – Au milieu de la crise économique actuelle causée par la pandémie, l’épidémie de grippe aviaire, également connue sous le nom de H5N8, sème l’alarme chez les Algériens et les autorités sanitaires d’Afrique du Nord.

Les autorités algériennes ont annoncé une épidémie de grippe aviaire hautement contagieuse fin janvier dans une ferme d’Ain Fakron, dans l’est de l’Algérie.

Presse algérienne TSA Elle a dit Que l’épidémie a éclaté après la mort de 50 000 oiseaux infectés et le massacre de 1 200 autres dans la région d’Ain Fakroun.

Bien qu’il soit rare que les virus H5N8 soient transmis à l’homme, certains pays ont déjà décidé de suspendre les importations de volaille en provenance d’Algérie.

Dans le cadre de leurs efforts pour arrêter la propagation du virus hautement contagieux, certains pays ont pris des mesures pour interdire l’importation de volaille d’Algérie et du Canada 24 mentionné.

Lire aussi: Virus de la grippe aviaire: le Maroc dit qu’aucun cas n’a encore été enregistré

La Mauritanie fait partie des pays qui ont resserré les contrôles aux frontières terrestres, aux ports et aux aéroports pour éviter la propagation du virus.

De campagne Précédemment En détresse en raison de la présence du virus de la grippe aviaire H5N1.

La direction des services vétérinaires mauritaniens du ministère de l’Agriculture a confirmé la présence du virus de la grippe aviaire H5N1 dans le parc national de Diaoling.

Le parc est situé sur la rive gauche du fleuve Sénégal, à l’extrême sud-ouest de la Mauritanie.

La suspension des importations de volaille en provenance d’Algérie devrait affecter l’économie du pays, qui souffre déjà d’un cycle sans fin de crises imbriquées exacerbées par le coronavirus et la baisse des revenus pétroliers.

READ  L'Algérie prépare un nouveau plan pour relancer l'économie et réduire la dépendance au pétrole

Au milieu de cette confusion, l’Office national marocain de la sécurité alimentaire a rassuré les citoyens marocains que tous les produits de volaille importés sont soumis à un contrôle strict.

Le président de l’Association professionnelle du secteur avicole (FISA) a annoncé que les élevages marocains n’ont enregistré aucun cas de grippe aviaire.

Le président de la FISA a assuré les Marocains de la sécurité de la volaille et des produits de volaille, y compris les œufs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *