L’Algérie expulse des centaines d’immigrés vers le Niger

Plus de 800 migrants expulsés par l’Algérie cette semaine sont arrivés dans la ville d’Agadez, dans le nord du Niger, ont indiqué les autorités locales à l’AFP.

Pour les derniers titres, suivez notre chaîne sur Google News en ligne ou via l’application.

« Nous avons un total de 847 personnes, dont 40 femmes et 74 enfants non accompagnés », a indiqué jeudi soir la mairie d’Agadez.

Elle a ajouté que le ministère de la protection de l’enfance s’occupe des mineurs.

Une source humanitaire a indiqué qu' »environ 800 migrants » sont arrivés à la frontière en début de semaine après y avoir été « escortés » par des responsables algériens.

La source a indiqué que les migrants, principalement du Niger, recevraient des soins médicaux et des produits de première nécessité.

Depuis 2014, l’Algérie a expulsé des dizaines de milliers de migrants d’Afrique de l’Ouest et du Centre, selon les Nations unies.

De nombreux voyageurs empruntent le chemin dangereux à travers le désert en essayant d’atteindre la côte méditerranéenne et de là à traverser l’Europe.

L’organisation caritative française Médecins sans frontières (MSF) a enregistré une augmentation du nombre d’expulsions d’Algérie ces dernières années.

Médecins sans frontières indique que 23 171 ont été expulsés en 2020, 27 208 en 2021 et 14 196 de janvier à mai de cette année.

Lire la suite:

L’Union européenne cherche à resserrer ses liens avec le Qatar, riche en gaz, dans un contexte de crise énergétique

Ministre: la France est prête pour le « prétexte » de Gazprom pour couper le gaz

La première vente aux enchères d’art organisée par Sotheby’s à Singapour en 15 ans dépasse les attentes

READ  Fête sauvage : la Hongrie marque un but contre la France à l'Euro, puis on va gaspiller la table du journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.