L’Algérie prolonge un verrouillage partiel dans 16 provinces

Des personnes portant des masques faciaux se rendent dans une librairie à Alger, en Algérie, le 7 octobre 2020. L’Algérie a signalé mercredi 121 nouveaux cas de COVID-19, la plus faible augmentation quotidienne depuis le 20 juin, portant le nombre total d’infections à 52.520. Il a dit santé. (Xinhua)
Des personnes portant des masques faciaux visitent une bibliothèque à Alger, en Algérie, le 7 octobre 2020 (Xinhua)

Mardi, le gouvernement algérien a annoncé la prolongation de la fermeture partielle de 16 États pour une période de deux semaines, dans le cadre de ses efforts continus pour contenir la pandémie de Covid-19.

L’extension du verrouillage partiel commence mercredi et se poursuivra jusqu’à fin mars, car les 16 provinces signalant encore un nombre relativement important de nouvelles infections doivent surveiller le couvre-feu de 22 heures (21h00 GMT) à 5h00 (04h00 GMT). Le bureau du Premier ministre a déclaré dans un communiqué que les rassemblements surpeuplés ont interdit les rassemblements résidentiels.

Le communiqué précise que la décision a été prise par le président Abdel Majid Tebboune après consultation du comité scientifique pour surveiller la propagation du Covid-19 et des autorités sanitaires.

Le gouvernement a également exhorté les citoyens à “faire preuve d’un sens des responsabilités, afin de maintenir le plus haut degré de détermination, de mobilisation et de discipline qui a permis, jusqu’à présent, de surmonter largement la propagation de la pandémie COVID-19 dans notre pays”.

Lundi, le pays d’Afrique du Nord a signalé un total de 115 410 cas de COVID-19, 79 994 guérisons et 3 040 décès dus à la maladie.