L’Algérie revendique le droit de soutenir la décision des Sahraouis

Rabat – Dans une tentative de ternir son image au milieu des commentaires controversés et des hostilités contre le Maroc, le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukatoum, a déclaré que son pays soutiendrait toute solution choisie par les sahraouis pour mettre fin au différend sur le Sahara occidental.

Radio algérienne Publié Les commentaires récents de Boukatoum jeudi selon lesquels la FM algérienne a contesté l’intégrité régionale du Maroc et a réaffirmé son hostilité envers le pays.

La position de l’Algérie “n’est pas changée, ne changera pas, car ce n’est pas seulement une question de droit international, mais notre espoir le plus profond qu’il n’y aura pas de solution sans consultation indépendante et transparente”, a-t-il dit.

Il a déclaré que l’Algérie ne voulait pas parler au nom des sahraouis ou prendre leur place.

“Je vous le dis de manière claire, nous soutiendrons la décision des Sahraouis, mais il est absolument douteux que l’Algérie change qui que ce soit”, a-t-il déclaré.

Il a noté que son pays n’avait imposé aucun règlement contre la volonté des sahraouis et que l’Algérie soutiendrait les sahraouis si elle choisissait le plan d’autonomie du Maroc.

L’Algérie, qui accueille la police, les armes, les finances et la militarisation, a depuis longtemps exprimé son hostilité à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Le gouvernement algérien n’a fait aucun effort pour répandre les fausses allégations de «guerre» du Polisario et pour soutenir ses revendications de «droit à l’autodétermination» et de «liberté».

En plus de s’ingérer dans les affaires intérieures du Maroc, l’Algérie a également lancé une campagne d’incitation à la propagande pro-Polycario sur la scène internationale.

READ  La France assouplit les règles de sélection sanitaire
La frustration croissante de l’Algérie

Plus tôt ce mois-ci, le gouvernement algérien a commencé ses efforts pour s’opposer à l’utilisation de la carte non divisée du Maroc lors d’événements internationaux et de sites Web officiels.

Lire la suite: Tensions aux frontières: la “ politique étrangère de diversion ” de l’Algérie

De nombreux sites Web affiliés au gouvernement américain ont adopté une carte intégrée du Maroc conforme aux derniers développements au Sahara occidental.

Le Département d’État américain et la Central Intelligence Agency (CIA) ont commencé à utiliser la carte non divisée du Maroc.

La National Aeronautics and Space Administration (NASA) a également commencé Utilisant Carte du Maroc couvrant les provinces du sud.

Cette décision a provoqué la colère de l’Algérie, qui a appelé tous ses départements, y compris les ambassadeurs, à retirer tous les documents et cartes montrant un Marocain intégré à tous les événements internationaux auxquels ils assistent.

Dans son article sur les récents commentaires de Bougainville sur l’Algérie, Radio Algérienne a cité des «attaques» de Rabat contre les Algériens.

En réponse aux questions sur les attaques présumées du Maroc, Boukatoum a déclaré: “L’Algérie n’est pas insultée”.

Cependant, ces affirmations contredisent l’histoire virale en ligne des autorités algériennes contre le Maroc.

Les responsables algériens ont ciblé à plusieurs reprises le Maroc dans leurs commentaires, dont certains ont appelé à une renaissance de l’Union du Maghreb arabe sans le Maroc.

En février, Abderza McRae, leader de la Société algérienne pour la paix (MSP), a déclaré: «Il est impératif que le Maroc se retire de l’UMA car il a amené l’ennemi sioniste. [Israel] Nous ne leur ferons plus confiance dans nos limites. ”

READ  Bordeaux présente cinq clubs dans les quartiers du Trophée des Champions au Racing France

Certains responsables algériens ont également attaqué la décision récente du Maroc, annonçant l’établissement de liens avec Israël et l’introduction d’un projet de loi légalisant le cannabis à des fins médicales et thérapeutiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *