L’Algérie supplante le Nigeria et l’intervention des trois grandes puissances sur le continent africain


13h45 ▪
4
1 minute de lecture ▪ Par
Mikaya A.

L'Algérie, avec ses ressources naturelles et sa puissance économique, vient de progresser d'un cran : elle se classe désormais au troisième rang des grandes puissances économiques d'Afrique. Un récent rapport du Fonds monétaire international peint un avenir prometteur pour le pays des renards, louant ses perspectives financières.

L’Algérie est le moteur économique de l’Afrique

Tout d'abord, il convient de noter que l'Algérie est restée Attention aux cryptomonnaies (dont Bitcoin et Ethereum), préférant suivre la voie de l’interdiction, de la pénalisation et de la réglementation des actifs virtuels comme les autres pays africains. Malgré cela, cela se voit Des performances financières remarquablesCela annonce une apparition imminente, selon ce qu'il a dit Rapports du journal algérien.

L'Algérie est avec elle Le produit intérieur brut est estimé à environ 267 milliards de dollarsbrille sur la scène économique africaine, et monte fièrement sur la tribune des puissances financières du continent. Allez au-delà du Nigéria (253 milliards de dollars), s'installant confortablement à la troisième place, derrière l'Afrique du Sud (373 milliards de dollars) et l'Égypte (348 milliards de dollars). Une ascension fulgurante se dévoile Une dynamique implacable de son économieDans un contexte où le secteur pétrolier et gazier constitue le pilier inébranlable de sa prospérité.

Mais ce n'est pas tout. le Compagnie nationale des carburantsLe joyau de l'Algérie, arrive désormais en tête du classement des 500 premières entreprises africaines. avec Les énormes revenus se sont élevés à 77,325 milliards de dollarsIl écrase la concurrence, gardant ses adversaires loin derrière. Une performance qui n'est pas surprenante, étant donné que L'Algérie fait partie des principaux pays producteurs de pétrole de l'OPEPEt en conservant sa position prestigieuse année après année.

READ  Les vents contraires mondiaux posent des défis et les risques d'inflation se font encore plus sentir : Reserve Bank of India

Newsletter Découvrez Notre gratuite
Cette franchise utilise un programme d'affiliation

Les perspectives sont encore plus prometteuses : le PIB de l'Algérie devrait approcher 270 milliards de dollars d'ici 2024Selon les récentes estimations du Fonds monétaire international. Des chiffres qui renforcent les projections audacieuses du président de la République qui en parle Le PIB devrait atteindre 400 milliards de dollars d'ici 2026.

Les finances du Nigeria ralentissent

L’Afrique, terre de contradictions économiques, voit ses puissances fluctuer dans un jeu monétaire complexe. Le Nigeria, autrefois une étoile montanteLe pays est plongé dans un état d'instabilité depuis l'arrivée au pouvoir du président Bola Tinubu, avec une chute vertigineuse de la valeur de sa monnaie par rapport au dollar.

L'Égypte, autrefois leader continental, pourrait abandonner sa position parce que… Baisse de la valeur de la livre égyptienneCe qui l’a poussé à chuter au rang de deuxième économie d’Afrique.

En revanche, L’Afrique du Sud est un modèle de stabilité. Malgré le déclin du rand, le pays affiche une croissance durable, tirée par les progrès de l'énergie et de la logistique.

Malgré la tourmente, une lueur d’espoir brille. Le Nigeria, actuellement en désaccord avec Binance, et l’Égypte entament des réformes, mais des défis demeurent. Une saga économique africaine pleine de rebondissements continus.

Profitez au maximum de votre expérience Cointribune avec notre programme Lire pour gagner ! Gagnez des points pour chaque article que vous lisez et obtenez des récompenses exclusives. Inscrivez-vous maintenant et commencez à bénéficier des avantages.

Clause de non-responsabilité

Les points de vue, pensées et opinions exprimés dans cet article sont uniquement ceux de l’auteur et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Faites vos propres recherches avant de prendre des décisions d’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *