L’Algérie table sur un excédent commercial de 17 milliards – Économie

(ANSAMED) – Algérie, 26 septembre – L’excédent commercial de l’Algérie devrait atteindre 17 milliards de dollars d’ici la fin de l’année, a déclaré le Premier ministre algérien Ayman Ben Abdelrahman, à l’issue d’une conférence tenue lundi à Alger, selon l’agence de presse officielle Aps. .

Bin Abdul Rahman a ajouté : « La balance commerciale a enregistré un excédent de 14 milliards de dollars fin août, et nous prévoyons un excédent de plus de 17 milliards de dollars fin 2022 ».

Le Premier ministre algérien a expliqué que « la politique de commerce extérieur actuellement adoptée vise à contrôler et à rationaliser les exportations, pas à les arrêter, comme certaines personnes mal intentionnées essaient de le laisser entendre ».

Bin Abdul Rahman a confirmé que la valeur des exportations, hors hydrocarbures, s’élevait à 4,4 milliards de dollars fin août. L’année dernière, les exportations de l’Algérie se sont élevées à 5 milliards de dollars, hors exportations d’hydrocarbures – un chiffre sans précédent dans l’histoire du pays d’Afrique du Nord.

La compagnie pétrolière et gazière étatique Sonatrach avait annoncé il y a quelques mois qu’elle atteindrait 50 milliards de dollars de revenus d’ici la fin de cette année grâce à la hausse des prix du pétrole et du gaz.

L’Algérie, membre de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), produit plus d’un million de barils de pétrole brut par jour et 90% de son économie dépend des hydrocarbures (ANSAmed). (Ansa).

READ  Le Front de libération nationale algérien remporte la plupart des sièges au parlement | Nouvelles du Moyen-Orient

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.