L’Algérie tout entière s’oppose à l’alliance “Maroc-Israël” — le chien de garde du Moyen-Orient

Le ministre algérien des Communications, Ammer Belheimer, a déclaré que tous les éléments du pays étaient opposés à l’alliance maroco-israélienne.

« L’Algérie est représentée par son peuple, ses institutions constitutionnelles et ses opportunités de développement. Jaliya Un journal

Malheureusement pour ces personnes, elles voyaient devant elles un impossible mur de résistance et de conflit créé par une alliance intrinsèque et solide. [Algerian] Les gens et ses diverses organisations réfléchissent au sort des Algériens sur les sites de médias sociaux », a-t-il ajouté.

Le ministre a souligné qu’il était naturel que les médias soient au cœur de la sale cyberguerre dirigée contre son pays, « laissant l’espace nécessaire aux médias publics et privés pour dénoncer les mensonges de l’ennemi et déjouer leurs machinations. ” Tout le matériel.

La semaine dernière, le ministre algérien des Affaires étrangères Ramdn Lamamra a annoncé qu’il avait rompu les relations diplomatiques avec son pays, citant des actions hostiles avec Rabat.

Étape: Le Koweït négocie pour apaiser les tensions entre le Maroc et l’Algérie

READ  Samir Bennis explique l'hostilité de l'Algérie au Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *