L'Algérie veut accueillir la Coupe d'Afrique des Nations 2025

Le pays entre dans la course au remplacement de la Guinée après avoir été dépourvu d’infrastructures mal équipées

Johannesbourg :

Zvezif Djahid, le sélectionneur de l'équipe nationale algérienne, a déclaré aujourd'hui samedi que son pays présenterait une demande pour organiser la Coupe d'Afrique des Nations 2025, après que la Guinée, le choix initial, ait été déchue de ses droits d'organisation.

S'exprimant lors de la cérémonie de tirage au sort du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) à l'Opéra d'Alger, il a annoncé que « l'Algérie sera candidate à l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025 ».

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a déclaré samedi que la Guinée n'accueillerait pas l'édition 2025 car elle n'était « pas prête à le faire ».

Ce pays d'Afrique de l'Ouest, l'un des pays les plus pauvres du continent, ne compte actuellement qu'un seul stade de niveau international, et la Coupe des Nations en nécessite six.

La Coupe d'Afrique des Nations a été lancée en 1957 au Soudan en tant qu'événement impliquant trois pays, et le nombre d'équipes a progressivement augmenté pour atteindre 24 équipes par rapport à la finale de 2019 en Égypte.

Le milliardaire sud-africain Motsepe a déclaré, lors d'une conférence de presse dans la capitale algérienne avant le tirage au sort du CHAN, qu'« une dizaine de pays » sont intéressés par le remplacement de la Guinée.

« Ce que je peux vous assurer, c'est que nous ne choisirons pas un pays qui n'est pas au bon niveau pour répondre à nos normes de qualité. »

READ  Impact Wrestling annonce son partenariat avec UTV en Irak

Motsepe n'a pas nommé les candidats potentiels, mais l'AFP a appris que le Maroc, le Nigeria et le Sénégal pourraient figurer parmi les pays intéressés.

« Je peux vous assurer qu'aucun pays d'Afrique ne sera favorisé », a souligné Motsepe, faisant apparemment référence aux critiques qui lui sont adressées en faveur du Maroc.

Le président de la Confédération africaine de football a récemment déclaré à l'AFP : « La seule raison pour laquelle le Maroc accueille les compétitions de la Confédération africaine de football (CAF), c'est parce qu'il est le seul pays prêt à le faire.

« Notre processus de candidature est ouvert aux 54 États membres, et parfois nous prolongeons le délai pour encourager plusieurs candidats, mais seul le Maroc soumet une offre formelle. »

Le Maroc dispose d'installations et d'infrastructures de classe mondiale et a récemment organisé la Coupe d'Afrique des Nations féminine avec un grand succès, certains matches ayant attiré plus de 40 000 spectateurs.

Plus tard cette année, le Royaume accueillera la Ligue africaine des champions féminine, à laquelle participeront huit clubs, et l'année prochaine, le tournoi de qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Un responsable marocain a déclaré que son pays « envisage » de soumettre une candidature pour accueillir le premier championnat africain de football pour la première fois depuis 1988.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *