L'ambassadeur d'Algérie rentre au Mali après une dispute diplomatique

L'ambassadeur d'Algérie au Mali est rentré à Bamako, deux semaines après avoir été rappelé par Alger en raison de la montée des tensions diplomatiques entre les deux voisins, ont indiqué samedi des sources officielles.

L'ambassadeur du Mali à Alger, rappelé dans son pays à titre de mesure réciproque, est toujours à Bamako mais partira dans les prochaines heures, a indiqué à l'AFP une source diplomatique malienne.

Le…

L'ambassadeur d'Algérie au Mali est rentré à Bamako, deux semaines après avoir été rappelé par Alger en raison de la montée des tensions diplomatiques entre les deux voisins, ont indiqué samedi des sources officielles.

L'ambassadeur du Mali à Alger, rappelé dans son pays à titre de mesure réciproque, est toujours à Bamako mais partira dans les prochaines heures, a indiqué à l'AFP une source diplomatique malienne.

Les diplomates ont été rappelés dans leurs pays respectifs le 22 décembre, deux jours après que l'ambassadeur d'Algérie à Bamako a été convoqué par le ministre malien des Affaires étrangères pour « actions inamicales » et « ingérence » d'Alger dans les « affaires intérieures » du Mali.

Le Mali accuse notamment un diplomate algérien d'avoir tenu des réunions avec des séparatistes touaregs sans impliquer Bamako.

Cette décision intervient après que le président algérien Abdelmadjid Debon a reçu à Alger une personnalité religieuse et politique malienne de premier plan, l'imam Mahmoud Dikko, l'un des rares à avoir osé exprimer ouvertement ses divergences avec la junte malienne au pouvoir depuis 2020.

Publicité – Faites défiler pour continuer

L'Algérie a joué un rôle de médiateur clé dans les efforts visant à rétablir la paix dans le nord du Mali à la suite d'un accord signé en 2015 entre le gouvernement malien et des groupes armés principalement touaregs.

READ  L'Américain Nielsen Powles a failli prendre la tête du Tour de France

Les combats ont repris en août après huit ans de paix entre les séparatistes et les troupes gouvernementales maliennes, les deux camps s'efforçant de combler le vide laissé par le retrait des forces de maintien de la paix des Nations Unies.

kt-sd-amt/pvh/rox

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *