L’armée de l’air algérienne prend le large

L’armée de l’air algérienne prend le large

Après un long processus, Al-Quwwat Al-Jawwia Al-Jaziria (Armée de l’air algérienne / Aerien algérien) a commandé quatre avions amphibies multirôles Berive B-200ES Altair (bombardiers à eau), avec une option pour quatre autres avions, suite à des incendies qui ont touché de nombreux parties du pays.

Le 17 août 2021, le ministère algérien de la Défense nationale a publié un communiqué de presse indiquant qu’il avait entamé des négociations avec des fabricants d’avions de lutte contre les incendies et sélectionné l’avion russe Be-200. Le 23 août 2021, le chef de l’UAC, Yuriy Sleuzer, a annoncé que l’Algérie avait envoyé une demande officielle pour la livraison de quatre avions amphibies Be-200. La fin de cet accord n’a pas été annoncée officiellement.

Le complexe scientifique et technologique de l’aviation de Taganrog (Periv) a commencé à exécuter le contrat en février 2022 en commandant du matériel pour un montant total de 385 millions de roubles (5,4 millions de dollars). Selon les documents, les unités et matériaux commandés devraient être livrés à l’usine en 2022-2023.

L’un des contrats achevés concernait la fourniture de composants en provenance de Suisse – unités de contrôle des vibrations du moteur, assemblages de câbles, accéléromètres de support avant et arrière. La valeur du contrat est de 740 000 SFR (800 000 USD). Ces produits peuvent être soumis à des sanctions économiques et peuvent être interdits d’exportation vers la Russie.

Début janvier 2023, le premier avion a été entièrement peint aux marques algériennes à l’usine de production de Berive et immatriculé 7T-VPV. Il est rapporté que le premier vol sera utilisé pour former le personnel navigant. Le deuxième Be-200ES devrait être déployé en mars 2023.

Photo via les réseaux sociaux des Forces armées algériennes

READ  Le célèbre artiste algérien a été brutalement brûlé vif devant la police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.