L’armée israélienne affirme avoir découvert le « plus grand tunnel du Hamas » à Gaza



CNN

L’armée israélienne a annoncé dimanche avoir découvert « le plus grand tunnel du Hamas » à Gaza, s’étendant sur quatre kilomètres.

L’armée israélienne a déclaré que le tunnel, qui a été sécurisé « il y a quelques semaines » mais a été révélé au public dimanche, est suffisamment large pour permettre le passage d’un gros véhicule, atteint 50 mètres sous terre et est équipé de systèmes électriques, de ventilation et de communication.

Le passage ne traverse pas Israël, mais se termine 400 mètres avant le passage d’Erez, désormais fermé, à la frontière nord entre Israël et Gaza, selon l’armée israélienne. Le terminal d’Erez a été pris d’assaut lors des attaques du 7 octobre.

Le tunnel faisait partie de « l’infrastructure stratégique » du Hamas et sera détruit, selon l’armée israélienne. Dans une vidéo partagée par Tsahal, Tsahal a affirmé que le tunnel avait été créé pour les mouvements des troupes du Hamas et comme point de départ d’attaques.

Des images partagées par l’armée israélienne et qui auraient été filmées par le Hamas pour montrer la construction du tunnel montrent un gros véhicule entrant dans le tunnel et une voie ferrée de fortune à l’intérieur. CNN n’a pas été en mesure de vérifier de manière indépendante les images ou les affirmations de Tsahal.

Dans un communiqué publié dimanche, l’armée israélienne a affirmé que le système de tunnels était un projet du frère du chef du Hamas Yahya Sinwar, Muhammad Sinwar. L’armée israélienne n’a fourni aucune preuve pour étayer cette affirmation.

L’armée israélienne affirme avoir découvert « des centaines de couloirs de tunnels terroristes dans toute la bande de Gaza » et affirme travailler « à identifier et détruire des dizaines de tunnels d’attaque ».

READ  Un responsable affirme que Starlink pourrait opérer à Gaza si Israël prend le contrôle des satellites

Des soldats de Tsahal accèdent à un tunnel du Hamas à Gaza, sur cette image tirée d'une vidéo non datée publiée par Tsahal.

agitation HIl aurait également construit 500 kilomètres (311 miles) de tunnels sous Gaza, même s’il n’est pas clair si ce chiffre est exact.

Les tunnels sous Gaza sont utilisés pour faire passer des marchandises en contrebande en provenance d’Égypte, lancer des attaques contre Israël, stocker des roquettes et des caches de munitions et abriter les centres de commandement et de contrôle du Hamas.

Certaines des personnes prises en otage lors des attaques du 7 octobre ont déclaré avoir été emmenées vers eux et forcées de marcher pendant des heures.

Le mois dernier, l’armée israélienne a découvert l’ouverture d’un tunnel sur le terrain du complexe hospitalier Shifa, le plus grand établissement médical de la bande de Gaza. Sa découverte a joué un rôle central dans l’argumentation de l’armée israélienne sur l’existence possible d’un réseau de tunnels sous l’hôpital.

Les forces israéliennes ont attaqué l’hôpital, le plus grand de Gaza, le mois dernier, accusant le Hamas d’y diriger un centre de commandement. Le Hamas et les responsables des hôpitaux affirment que l’appareil est uniquement utilisé pour soigner les patients.

Par ailleurs, un responsable américain a déclaré mardi à CNN qu’Israël avait commencé à inonder certains tunnels de Gaza avec de l’eau de mer pour tenter de détruire le réseau souterrain, ajoutant qu’ils « testaient soigneusement » la méthode « sur une base limitée ».

En cas de succès, l’augmentation des inondations pourrait détériorer le réseau de tunnels à plus grande échelle.

Joshua Berlinger, Nadeem Ibrahim, Oren Lieberman et Sophie Tanno de CNN ont contribué au reportage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *