Le budget du Canada prévoit un « atterrissage en douceur » en 2024, évitant ainsi une récession

La ministre canadienne des Finances, Chrystia Freeland, a présenté un nouveau budget gouvernemental aux législateurs. Photographie : Fabrice Coufrini/AFP/Fichier
Source : Agence France-Presse

Le Canada s'attend à un « atterrissage en douceur » cette année et évitera une récession parce que la croissance s'est légèrement améliorée malgré des taux d'intérêt relativement élevés qui pèsent sur l'économie, a annoncé mardi le budget fédéral du gouvernement.

Elle a ajouté que les économistes interrogés par le gouvernement « s’attendent à ce que l’économie évite la récession », prévoyant une croissance de 0,7 % cette année et de 1,9 % en 2025 – contre 0,5 % et 2,2 % attendus dans la déclaration économique de novembre.

Alors que la hausse du coût de la vie est considérée comme vitale pour la plupart des Canadiens, le budget de la ministre des Finances, Chrystia Freeland, a introduit une série de nouvelles dépenses sociales pour atténuer la douleur, tout en demandant aux riches de payer davantage d'impôts sur les gains en capital pour aider à compenser les dépenses.

La plupart des nouvelles dépenses ont été destinées à renforcer le soutien des jeunes électeurs avant les élections prévues en 2025, dans les domaines de l'éducation, du logement et de l'emploi.

Lire aussi

Le Fonds monétaire international relève ses prévisions de croissance mondiale, mais se montre pessimiste à moyen terme

Freeland a déclaré que le budget « renouvelle notre objectif d'ouvrir la porte à la classe moyenne pour des millions de jeunes Canadiens ».

« Nous construirons davantage de logements et contribuerons à réduire le coût de la vie. Nous pousserons l'économie vers une croissance qui élève tout le monde. C'est la justice pour chaque génération. »

Des fonds sont également alloués dans le budget aux soins de santé, à la lutte contre les incendies de forêt, au renforcement des capacités de l'agence d'espionnage canadienne pour lutter contre l'ingérence étrangère et à la réparation des routes menant aux communautés autochtones isolées endommagées par le changement climatique.

READ  Le pétrole augmente de 2% en raison des inquiétudes sur l'approvisionnement avant la réunion de l'OPEP+

Pendant ce temps, les petites entreprises bénéficieront d’une réduction sur la taxe carbone et des fonds seront mis à disposition pour la recherche et les startups en IA.

Le Canada augmentera également son aide étrangère de 350 millions de dollars canadiens (253 millions de dollars américains) au cours des deux prochaines années.

Freeland a déclaré dans le budget que la dette nationale augmenterait légèrement pour atteindre un nouveau record de 1,3 billion de dollars canadiens au cours de l'exercice 2024-2025.

Lire aussi

Les revenus du tourisme espagnol devraient atteindre un nouveau record en 2024

Le ratio dette/PIB du Canada devrait tomber à 41,9 pour cent.

Parallèlement, le déficit devrait être légèrement inférieur aux prévisions initiales, soit 39,8 milliards de dollars canadiens, et rester stable avant de commencer à diminuer en 2026-2027.

Source : Agence France-Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *