Le célèbre assistant du roi Charles portant le kilt a été aperçu avec des membres de la famille royale en France

Le célèbre assistant en kilt du roi Charles a été revu à ses côtés lorsque lui et la reine Camilla ont débarqué en France.

Le major Johnny Thompson, du 5e bataillon du Royal Regiment of Scotland, est le palefrenier du roi Charles III. Son travail de chauffeur du roi le rend responsable de la planification détaillée et de la mise en œuvre de ses programmes quotidiens.

Les fans se sont évanouis devant Johnny lorsqu’il a été vu aux côtés du roi lors de la cérémonie de couronnement plus tôt cette année et il a rejoint le roi et la reine mercredi pour leur visite d’État en France.

Le couple a atterri à l’aéroport d’Orly plus tôt dans la journée et a été accueilli par du vent alors que Camilla tenait fermement son chapeau rose Philip Treacy et essayait d’empêcher sa robe Fiona Clare de s’envoler.

Ils ont voyagé sur un vol charter privé au départ de Farnborough à bord d’un Airbus « Baby Voyager » et ont été officiellement accueillis par la Première ministre française Elisabeth Bourne et le gouvernement français.

L’épouse du président français Brigitte Macron et la reine Camilla s’entretiennent avec Equiri avec le roi Charles Major Jonathan Thompson lors d’une réception officielle à l’Arc de Triomphe à Paris (Photo : Thomas Samson/AFP via Getty Images)

Il ne fallut pas longtemps avant que le major Johnny soit aperçu derrière le couple alors qu’ils s’acquittaient de leurs fonctions.


Le major Johnny s’est constitué une énorme base de fans après avoir été mis sous les projecteurs aux côtés de la famille royale. L’« immense » et « beau » collaborateur était régulièrement aux côtés du roi pour l’aider durant les premiers jours de son règne, et semble avoir bénéficié d’une promotion.

READ  Une organisation pour la santé mentale rejette l'offre de don de Jamie Lynn Spears

Le major appartient au 5e bataillon du Royal Regiment of Scotland et est souvent vu portant un kilt traditionnel. Il a également travaillé auparavant pour la défunte reine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *