Le comité du salaire minimum rejette les variations de prix

Ryu Ji-jung, à gauche, cadre de la Fédération coréenne des entreprises et membre du Comité du salaire minimum, s’exprime mardi lors d’une réunion du comité au complexe gouvernemental de la ville centrale de Sejong. [YONHAP]

La Commission sur le salaire minimum a voté mardi pour rejeter une proposition visant à adopter des taux différents par secteur l’année prochaine.

Lors d’un vote qui a eu lieu lors de la session plénière du comité au complexe gouvernemental de la ville centrale de Sejong, 15 membres se sont opposés aux différents taux de salaire minimum, tandis que 11 membres les ont soutenus. Il y a eu un vote nul.

Depuis que des salaires minimum différenciés ont été adoptés pour la première fois en 1988, les mêmes salaires minimum ont été fixés chaque année dans tous les secteurs industriels.

La partie administrative de la Commission tripartite, qui représente également les syndicats et le grand public, a fait pression pour que les salaires minimum soient fixés différemment selon les secteurs, citant les défis économiques auxquels sont confrontés les propriétaires de petites entreprises et les travailleurs indépendants.

Mais le secteur du travail s’est opposé à l’imposition d’un salaire minimum différent, arguant que cela allait à l’encontre de l’objectif du système de salaire minimum, qui est d’assurer un niveau de vie minimum aux travailleurs.

Ils affirment également que les défis de gestion auxquels sont confrontées les petites entreprises et les entreprises indépendantes proviennent souvent de loyers élevés et d’une concurrence excessive, plutôt que de salaires élevés.

Le délai légal pour fixer le salaire minimum pour 2025 était fixé jeudi dernier, mais la commission ne respecte souvent pas ce délai en raison de divergences d’opinion importantes entre les représentants des travailleurs et la direction.

READ  Le géologue dont la découverte en 2013 a révolutionné le forage pétrolier dans le versant nord envisage de forer à nouveau cet hiver.

Le salaire minimum de cette année est de 9 860 wons (7,10 dollars) de l’heure.

Yonhap

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *