Le cyclisme de masse en montagne exténuant du brutal Tour de France 2023

Les coureurs du Tour de France 2023 se préparent pour un dernier bloc de course exténuant sur un parcours dangereux qui serpente à travers les cinq chaînes de montagnes.

Au départ de Bilbao, en Espagne, le peloton sera rapide dans les Pyrénées avec une arrivée au sommet du célèbre Col du Tourmalet avant de se diriger vers le Massif Central pour se retrouver au sommet du Puy de Dôme pour la première fois depuis 1988. Le Jura et Les Alpes verront trois excursions consécutives en montagne Avant la journée de repos, une épreuve individuelle courte mais difficile et un voyage à Courchevel à une altitude allant jusqu’à 5100 mètres.

« Ils arriveront au pied du col de la Luz (la dernière montée avant de rejoindre Courchevel) de manière magistrale, a déclaré Thierry, directeur sportif du Tour. Les coureurs devront conserver un peu de fraîcheur pour être vigilants. à propos d’un atterrissage brutal. Giovino. « C’est une grande, grande scène. »

Le tour pourra alors se décider sur l’avant-dernière étape à Markstein dans les Vosges, là où le tour féminin s’est achevé l’an dernier. « Nous cherchons à tirer le meilleur parti des chaînes de montagnes du pays, et ce lancement depuis le Pays basque l’a rendu possible », a déclaré Christian Prudhomme, directeur du Tour de France.

Avec seulement 22 kilomètres de temps d’expérience, les purs grimpeurs seront évidemment les favoris. « On ne sait jamais ce qui va se passer, a dit Prudhomme. Il y a des choses que nous imaginons et des scénarios que nous aimerions voir, mais parfois nous obtenons quelque chose de complètement différent. »

READ  L'Égypte remplace l'Algérie dans l'équipe des gardiens de but féminins aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020

« Ce que nous voulons, c’est quelque chose comme l’année dernière. » En 2022, le champion en titre Tadej Pojacar a entamé son ascension vers le Col du Granon après que l’équipe du futur vainqueur Jonas Weinggaard ait tout jeté sur le Slovène sur une étape sans doute la plus excitante du siècle.

Il y aura de nombreuses opportunités pour les coureurs de briller loin de l’arrivée traditionnelle sur les Champs-Elysées à Paris avec les étapes terminées à Bordeaux, Poligny et Nogaro, avec Mark Cavendish étant le plus grand point d’interrogation alors que le Britannique cherche à briser le 34- record de scène. Victoires partagées avec le grand Belge Eddie Merckx. La tournée débutera le 1er juillet avec le deuxième « Grand Départ » du Pays Basque après le départ de Saint-Sébastien en 1992.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux partagé.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.