Le dirigeant algérien retourne en Allemagne pour un traitement lié au COVID-19

Algérie, Algérie (AFP) – La présidence algérienne a annoncé dimanche que le président Abdelmadjid Tebboune était de retour en Allemagne, où il a passé deux mois soigné pour une infection au Covid-19, cette fois pour soigner son problème de pied.

Le communiqué indiquait que les complications de l’infection à coronavirus devaient être traitées initialement pendant son séjour et s’arrêter en faisant pression sur les questions présidentielles à la maison.

Tebboune, 75 ans, a disparu des écrans radar de son pays d’Afrique du Nord après être parti se faire soigner le 28 octobre. Il n’a jamais annoncé le nom de la clinique qui s’occupait de lui et il a parlé à la nation peu de temps avant son retour le 29 décembre.

Avant de monter à bord d’un avion pour l’Allemagne dimanche, il a déclaré qu’il subirait une intervention chirurgicale dans le cadre des soins de suivi, qualifiant l’intervention de «légère» et affirmant qu’il poursuivrait les problèmes nationaux pendant sa courte absence. Il n’a fourni aucun détail sur l’opération.

Tebboune a remercié les responsables pour “leur mobilisation, l’armée d’abord”.

Tebboune a été élu président en décembre, des mois après que l’ancien président Abdelaziz Bouteflika ait été évincé du pouvoir en avril 2019 par des manifestants pro-démocratie et le chef de l’armée après 20 ans à sa tête.

Copyright 2021 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *