Le divertissement culturel est touché par la crise liée au Covid-19 en Ile-de-France

La crise a stimulé les jeux vidéo, les plateformes de streaming et les services d’information, tandis que les spectacles live, la musique et les musées ont été durement touchés.

Cette note a été réalisée conjointement par la Direction régionale de l'Ince d'Ile-de-France et l'Institut Paris Région.

On sait que de nombreux domaines culturels ont subi d’énormes pertes d’emplois lors du confinement strict du printemps 2020, mais certains se sont mieux rétablis que d’autres : le secteur du livre a presque atteint son niveau d’avant-crise début 2021. À l’inverse, il a décliné l’Action 2020. a été une année difficile pour les arts du spectacle et la musique et cela s’est poursuivi jusqu’au début de 2021.

L'Île-de-France occupe une place unique dans le domaine de la culture : elle compte de nombreux artistes, un réseau d'entreprises dynamique, des centres de formation, un accès aux financements et aux réseaux professionnels. En 2017, il a accueilli 31 000 opportunités d’emploi dans les domaines culturels, dont 147 000 directement liées aux métiers des arts. Les domaines de l'audiovisuel et du cinéma sont particulièrement concentrés en Ile-de-France, avec deux emplois sur trois dans ce secteur.

La grande majorité (88 %) de ces emplois sont concentrés dans la métropole parisienne – la ville métropolitaine de Paris.
À ces 310 000 emplois s’ajoutent 108 000 personnes qui ont des emplois liés à un métier culturel sans pour autant travailler directement dans ce secteur : c’est le cas par exemple d’un designer dans une entreprise textile ou d’un comptable dans une entreprise de production. Avec près de 420 000 emplois dans un secteur ou une profession lié aux arts, l'Ile-de-France est la première région du pays, avec plus de quatre emplois nationaux sur dix concentrés. Près de 230 000 de ces emplois en Ile-de-France sont situés à Paris.

READ  EDWINS étend ses services aux étudiants et aux familles en offrant une garde d'enfants gratuite par le biais du centre familial EDWINS

Plus d'informations sur la page française du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *