Le Français Reacher a été sélectionné par les Hawks comme premier choix du repêchage de la NBA.

Adam Silver, commissaire de la National Basketball Association (NBA), aux côtés du basketteur français Zachary Reisacher (à droite) lors du premier tour de la 78e draft annuelle de la NBA au Barclays Center de Brooklyn, le 26 juin 2024. Reisacher a été sélectionné par le Les Hawks d’Atlanta avec le premier choix au classement général lors du premier tour du repêchage de la NBA mercredi.

Photographie de Timothy A. Clary/AFP

NEW YORK, États-Unis – Le Français Zachary Resacher a été sélectionné par les Hawks d’Atlanta avec le premier choix lors du premier tour de la Draft NBA, mercredi (jeudi, heure de Manille).

Le joueur de 19 ans, qui mesure 6 pieds 9 pouces, est le deuxième joueur français consécutif à être sélectionné numéro un après que Victor Wimpanyama ait été sélectionné par les Spurs de San Antonio avec le premier choix l’année dernière.

« C’est une bénédiction, vous savez », a déclaré Reisacher. « Très excitant. Il y a tellement de sentiments et d’émotions en ce moment. Je ne sais pas quoi dire mais c’est vraiment spécial. »

Il a ajouté : « Depuis trois ans, ce que ma famille et moi avons vécu ici, je suis très heureux. C’est incroyable. »

Risacher a contribué à mener la JL Bourg à la finale de la Coupe d’Europe cette année-là, remportée par le Paris Basketball Club.

Il est devenu le deuxième plus jeune joueur à être nommé étoile montante de l’EuroCup, et le mois dernier, il a été nommé jeune joueur de l’année 2023-2024 en Ligue 1 après une moyenne de 10,1 points et 3,8 rebonds en 22 minutes par match pour JL Borg.

Un autre Français, Alexandre Sarr, 19 ans et mesurant 2,13 m, a été sélectionné deuxième au classement général par les Wizards de Washington.

Sarr a joué la saison dernière avec les Wildcats de Perth dans la Ligue nationale australienne de basket-ball.

Après deux saisons avec l’équipe de jeunes du Real Madrid, Sarr a déménagé aux États-Unis pendant deux saisons, puis a passé la saison 2023-2024 avec Perth, avec une moyenne de 9,4 points, 4,3 rebonds, 1,5 contres et 17 minutes par match.

READ  Wilkie signe en France, certains Voyageurs trouvent de nouvelles écoles à la suite des coupures dans le hockey LU

« Partout où j’ai joué, cela m’a motivé pour ce moment », a déclaré Sarr. « C’est un moment très spécial. »

Le frère de Sarr, Olivier, 25 ans, est centre du Thunder d’Oklahoma City en NBA.

« Il a partagé beaucoup de choses avec moi. Tout ce que j’ai appris, c’est grâce à lui », a déclaré Sarr. « Il m’a transmis tout son savoir. C’est vraiment spécial d’avoir quelqu’un comme lui à mes côtés. »

Ce n’est que la troisième fois dans l’histoire de la NBA que les deux premiers choix du repêchage n’ont aucune expérience universitaire aux États-Unis.

Il n’y a aucune limite pour les talentueux rookies français après que « Wimpy » ait été nommé NBA Rookie of the Year et ait mené la ligue la saison dernière.

Les Hawks ont terminé la saison dernière à la 10e place de la Conférence Est avec un score de 36-46, s’inclinant face à Chicago lors d’un match de play-in.

Washington avait le deuxième pire bilan de la NBA la saison dernière avec 15-67.

Houston, avec le troisième choix, a reçu le gardien de l’Université du Kentucky, Reid Shepard, dont les parents étaient remarquables dans la même école et dont le père est un champion All-American universitaire national.

« Je suis tellement excité. C’est incroyable. Incroyable », a déclaré Sheppard. « Je suis très reconnaissant. »

Shepard, qui a eu 20 ans lundi, affiche une moyenne de 12,5 points, 4,5 passes décisives, 4,1 rebonds et 2,5 interceptions par match. Il est en tête de la liste des joueurs universitaires américains avec un pourcentage de tirs de 52,1 % à trois points.

READ  La France et l'Allemagne renoncent à organiser un sommet avec la Russie après les protestations de l'UE

-Castle rejoint « Wimpy »-

Avec le quatrième choix, San Antonio a sélectionné le gardien de 19 ans Stephon Cassel du champion universitaire national Connecticut State. Il a récolté 11,1 points, 4,7 rebonds et 2,9 passes décisives par match pour les Huskies la saison dernière.

« J’ai appris à gagner donc je me prépare à participer avec cette mentalité. Avoir un coéquipier comme (Wimpanyama) à mes côtés me donne l’opportunité d’élargir mes horizons. J’ai hâte de pouvoir participer », dit Berger.

Bronny James, fils de LeBron James, était considéré comme une sélection potentielle mais est susceptible de se qualifier pour le deuxième tour, qui aura lieu jeudi (vendredi, heure de Manille).

James, un joueur vedette de l’USC âgé de 19 ans, a récolté en moyenne 4,8 points, 2,8 rebonds et 2,1 passes décisives en 25 matchs la saison dernière.

La star des Los Angeles Lakers, LeBron James, 39 ans, quadruple champion NBA, a déclaré qu’il aimerait jouer aux côtés de son fils la saison prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *