Le maire d’extrême droite rouvre quatre musées du sud de la France sans l’autorisation du gouvernement


Quatre musées de Perpignan rouverts ce matin

Le maire de la ville de Perpignan, dans le sud de la France, a ouvert ce matin quatre musées. Les sites culturels français sont fermés au public depuis qu’un deuxième lock-out national a été imposé fin octobre.

Lundi, la ministre française de la Culture, Roslyn Bachelot, a annoncé que “les musées et monuments seront rouverts lorsque la récession nous frappera”. “Nous nous apprêtons à rouvrir bientôt.”

Apparemment impatient, cependant, Louis Alliot, le maire d’extrême droite de Perpignan, a annoncé le même jour qu’il était trop tôt pour «expérimenter» et rouvrir les musées. Dès ce matin, le Museo Ricard, qui abrite une exposition de reines de France, est dédié à l’histoire de la région de Caspa Piral, Berbignon et Roosevelt, et le Muse Buick et Muséum d’Histoire Naturelle, avec une collection de 45000 médailles, a rouvert au public.

En réponse, le maire de la région Pyrénées-Orientales a fait appel devant le tribunal exécutif de la décision du maire. La décision antérieure d’Alliad de rouvrir des magasins non essentiels a été contestée avec succès devant les tribunaux lors du deuxième lock-out.

Le maire a clairement indiqué que l’éthique de la santé sera respectée dans les musées. Par exemple, le Music Ricard, qui permet 10 mètres carrés d’espace par personne, peut accueillir jusqu’à 110 spectateurs à la fois. L’entrée est gratuite pendant un mois dans les quatre musées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *