Le Maroc accueille la finale de la Ligue africaine des champions malgré l’appel d’Al-Ahly | nouvelles du football

Un responsable de la CAF a confirmé mardi que le Maroc accueillera la finale de la Ligue des champions africaine 2022 le 30 mai.
« La CAF a reçu des offres du Sénégal et du Maroc, et après le retrait ultérieur de l’offre du Sénégal, le Maroc a obtenu les droits d’accueil », a déclaré le porte-parole.
La Confédération africaine de football n’a pas précisé où se dérouleraient les temps forts de la saison des clubs africains au Maroc, avec Agadir, Casablanca, Marrakech, Rabat et Tanger probablement.
La décision d’organiser la finale de la Ligue des champions pour la deuxième fois consécutive au Maroc va bouleverser le tenant du titre Al-Ahly d’Egypte, qui devrait affronter l’équipe marocaine du Wydad Casablanca lors du match final.
Lors du match aller des demi-finales le week-end dernier, le Wydad a battu Petro Luanda 3-1 en Angola, tandis qu’Al-Ahly a battu l’ES Sétif 4-0 à domicile.
Les matches retour sont programmés à Casablanca et à Alger vendredi et samedi.
Espérant atteindre la finale avec une poursuite record pour un troisième titre consécutif, Al Ahly, 10 fois champion d’Afrique, a fait appel le week-end dernier au président de la CAF, Patrice Motsepe, pour un lieu neutre.
Al-Ahly a déclaré dans un message que le match ne devrait pas avoir lieu dans le pays de l’un des finalistes tant que « l’égalité des droits ne sera pas préservée ».
« Donner l’avantage à l’une des quatre équipes à domicile en finale va à l’encontre des normes du fair-play », a ajouté le club du Caire.
De la deuxième édition de la compétition en 1966 jusqu’en 2019, la Ligue des champions s’est jouée sur deux manches.
Mais lorsque le Wydad a refusé de continuer à jouer après avoir annulé un but lors du match retour de la finale 2019 à l’Espérance tunisienne, la Confédération africaine de football s’est tournée vers la décision du titre en un match.
Le Caire a accueilli un match au niveau de l’Égypte entre Al-Ahly et Zamalek en 2020, et Al-Ahly a de nouveau gagné la saison suivante contre les Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud à Casablanca.
Maintenant, la CAF a déclaré dans un communiqué qu’elle reconsidérait sa décision et pourrait revenir à la finale de deux matches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.