Le Maroc accueille la finale de la Ligue des champions de la CAF malgré la demande d’Ahly

Le responsable de la Confédération africaine de football (CAF) a confirmé mardi que la finale de la Ligue des champions de la CAF 2022 sera organisée par le Maroc le 30 mai.

« La CAF a reçu des offres du Sénégal et du Maroc, et après que le Sénégal a retiré sa candidature, le Maroc a accordé les droits d’hébergement », a déclaré le porte-parole.

La CAF n’a pas précisé si le temps fort de la saison des clubs africains au Maroc se jouerait à Agadir, Casablanca, Marrakech, Rabat et Danger.

La décision d’accueillir la deuxième finale consécutive de la Ligue des champions au Maroc va bouleverser le vainqueur du titre égyptien Al Ahly, qui a une chance de jouer en finale contre le club marocain Vaida Casablanca.

Lors du match aller des demi-finales du week-end dernier, Wyatt a battu Angro 3-1, tandis que Pedro a battu Luanda 4-0, tandis qu’Ahly a battu l’Algérien Entende Setifid.

Des matchs retour sont prévus ce vendredi et samedi à Casablanca et Alger.

Ahly, 10 fois champion d’Afrique, a fait appel le week-end dernier au président de la CAF, Patrice Motsep, pour une place neutre, dans l’espoir d’atteindre la finale alors qu’il continue de viser un troisième titre.

Dans une lettre, Ahley a déclaré que le concours ne devrait pas se tenir dans le pays de l’un des finalistes, affirmant que « l’égalité des droits sera protégée ».

« Donner l’avantage du terrain à l’une des quatre équipes en fin de compte va à l’encontre des normes de fair-play », a ajouté le club du Caire.

La Ligue des champions s’est jouée sur deux manches de la deuxième édition du tournoi de 1966 jusqu’en 2019.

READ  Séisme de magnitude 3,1 à 8 km au sud-est de Vance, France

Mais un but lors du match retour de la finale 2019 à l’Espérance, en Tunisie, n’a pas été autorisé et Wyatt a refusé de continuer à jouer, laissant les arbitres du titre en match unique de la CAF.

Le Caire a accueilli une affaire égyptienne entre Ahly et Jamalek en 2020, et Ahly a de nouveau remporté la saison suivante contre les Kaiser Chiefs d’Afrique du Sud à Casablanca.

Désormais, la CAF indique dans un communiqué qu’elle reconsidérera sa décision et reviendra aux deux quarts de finale.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.