Le Maroc et l'Algérie sollicitent le soutien de la Russie avant la réunion de l'ONU sur la question du Sahara

Alors que les membres du Conseil de sécurité discuteront à huis clos de la question du Sahara le 16 avril, l'Algérie et le Maroc travaillent dur pour gagner le soutien de la Russie.

L'ambassadeur d'Algérie Guennad Boumédiène a rencontré, lundi 8 avril, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, envoyé spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l'Afrique. La réunion a porté sur « les questions internationales et régionales actuelles ». « L'accent est mis sur la situation en Afrique du Nord et dans la région saharo-sahélienne », précise-t-on. Diplomatie russe.

Plus tard dans la journée, l'ambassadeur d'Algérie a rencontré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Verchinine. « La réunion a porté sur la recherche d'une solution au problème du Sahara occidental ». Les deux parties ont souligné « l'importance des relations étroites entre la Russie et l'Algérie au sein de l'ONU ». Même source était ajouté.

Le Maroc sollicite également le soutien de la Russie

Jeudi 11 avril, l'ambassadeur du Maroc Lotfi Bouchaara a été reçu par Mikhaïl Bogdanov. « Les questions actuelles liées au renforcement des relations amicales traditionnelles entre la Russie et le Maroc, notamment l'approfondissement du dialogue politique sur les questions d'intérêt commun au Moyen-Orient et en Afrique », souligne la diplomatie russe.

L'ambassadeur du royaume a ensuite rencontré Sergei Vershinin. Les deux parties ont discuté de plusieurs questions d'actualité au Moyen-Orient et en Afrique inscrites à l'ordre du jour du Conseil de sécurité de l'ONU. Une attention particulière a été accordée à la question du règlement du Sahara occidental à la lumière de sa prochaine discussion au Conseil de sécurité». déclaré Département de Sergueï Lavrov.

READ  Les importations de blé de l'Algérie en 2023-24 sont estimées au plus haut -2 février 2024 06h38 HNE

Vershinin « a souligné l'importance de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara occidental, basée sur les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et dans le cadre de procédures compatibles avec les principes et objectifs de la Charte des Nations Unies ».

Sergueï Verchinine est considéré comme « M. Sahara » au ministère russe des Affaires étrangères. Le 11 mars, il sous contrôle Consultation à Moscou avec Staffan de Mistura, envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental.

En mars, les diplomates russes ont convenu Audience privée Aux ambassadeurs du Maroc et de l'Algérie. La poursuite des réunions ouvrira la voie à la médiation de Moscou. La Russie jouit de la confiance des parties impliquées dans ce conflit.

Par ailleurs, Rabat et Moscou devraient entamer des négociations pour renouveler pour quatre ans l'accord de pêche signé le 14 octobre 2020, incluant les eaux du Sahara.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *