Le match des Six Nations France-Écosse infecté par le virus est prévu pour le 26 mars

Le tournoi France Six Nations, propriété écossaise, aura lieu le 26 mars, six jours après la fin du tournoi, ont annoncé jeudi les organisateurs.

Initialement prévu le 28 février à Paris, le match nul du troisième tour a été reporté après que la France ait enregistré 16 cas positifs de Covit-19.

Une brève déclaration se lit comme suit: “Confirmation du tournoi de rugby à six nations France et Écosse réorganisé: Date: 26 mars 2021. Heure: 21h (heure française), 20h (heure britannique). Lieu: État de France.”

Cela signifie que la France et l’Écosse joueront toutes les deux dans trois matchs des Six Nations sur plusieurs semaines.

Mais avec la nouvelle date qui sort de la «fenêtre» désignée du tournoi, les clubs ne sont pas obligés de libérer les joueurs, ainsi que si le tournoi se déroule comme prévu.

Cela pourrait être un problème pour l’Écosse car le capitaine Stuart Hawk et Johnny Gray jouent pour la Premiership anglaise et les champions d’Europe Exider.

Un porte-parole de la Premiership a déclaré à l’AFP que l’Écosse n’était pas encore parvenue à un accord sur la libération du joueur.

Les 14 meilleurs clubs français devraient permettre à leurs stars des Blues de jouer dans le jeu, bien qu’il ne soit pas encore clair si Racing 92, basé à Paris, rendra disponible la star écossaise Finn Russell.

Pendant ce temps, une source qui connaît les discussions est que les négociations entre les six pays et le Premier ministre concernant la libération des joueurs sont toujours en cours.

READ  Ricky Rubio a battu l'Espagne pour battre la France en préparation

Un problème avec la Premiership, sans parler de leurs partenaires commerciaux, diffuseurs et fans, est qu’ils prévoient des matches de championnat le week-end prochain, le même vendredi Exeter est loin de ses rivaux Gloucester, et maintenant la France prend des mesures contre l’Écosse.

Russell a été éliminé du match de l’Écosse contre l’Italie à Murrayfield samedi après avoir subi une commotion cérébrale lors d’une défaite 27-24 contre l’Irlande la semaine dernière.

La France joue également à Paris samedi, alors qu’elle tente de maintenir ses espoirs de titre en refusant au Pays de Galles un Grand Chelem.

jdg / td

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *