Le Nigeria présente le plan « Abuja Initiative » pour accélérer le développement du sport en Afrique, l’Algérie accueille les ministres africains des Sports en novembre

loutonigeriabn

La République fédérale du Nigéria a proposé et présenté un plan de développement sportif unique pour le continent africain sous le titre « Initiative d’Abuja ».

Cette initiative permettra d’accélérer la dynamique de développement du sport sur le continent africain en favorisant l’unité entre les pays africains à travers l’outil du sport. Il s’agit d’une décision délibérée prise par les quatre ministres de la Jeunesse et des Sports du Nigéria, du Ghana, de l’Algérie et de l’Égypte, avec pour objectif principal de faire progresser le développement du sport en Afrique.

Son Excellence le ministre nigérian de la Jeunesse et du Développement des sports, M. Sunday Dare, l’a révélé lors d’une conférence de presse pour commémorer le 40e anniversaire de la fondation de l’Association des Comités Nationaux Olympiques Africains (ACNOA) à son siège à Abuja.

Au cours de la séance d’information, M. Sunday Dare et ses homologues du Ghana, d’Algérie et d’Égypte ont expliqué aux journalistes que les ministres de la Jeunesse et du Développement des sports ont longuement discuté des moyens de porter le sport au niveau requis pour le développement socio-économique du pays. . La croissance des pays africains, soulignant que « le plan d’initiative d’Abuja est un plan d’action initié non seulement pour communiquer la vision de l’ACNOA mais aussi pour faire avancer le développement du sport en Afrique ».

A cet effet, le Ministre a indiqué qu’un Comité Technique de 16 membres a été mis en place par quatre Ministres de la Jeunesse et du Développement des Sports (Nigeria, Ghana, Algérie et Egypte) avec pour objectif principal de présenter un ordre du jour pour la réunion des Ministres des Sports. A Alger, qui doit se tenir en novembre prochain.

READ  JO de Tokyo : les athlètes indiens proches de médailles potentielles | L'actualité des JO de Tokyo

Dari a également sensibilisé les médias aux objectifs critiques qui ont été fixés devant le comité technique de 16 joueurs avant une réunion prévue à Alger en novembre. Il s’agit, entre autres, de la proposition d’un groupe de travail composé de représentants du Comité international olympique et d’une équipe de ministres de la Jeunesse et des Sports pour faire avancer le développement du sport africain, en mettant l’accent collectivement sur la croissance de la jeunesse et le sport à des fins sociales et politiques. développement. Il a en outre souligné l’importance de la coopération et de la synergie entre l’ACNOA, l’Association des fédérations sportives africaines (USCA) et les ministres du Développement de la jeunesse et des Sports en Afrique pour atteindre les objectifs spécifiques du développement de la jeunesse et du sport sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *