Le Pen en France exhorte Macron à « écraser » le référendum sur l'UE

L'ancienne candidate d'extrême droite à la présidentielle française Marine Le Pen a exhorté mercredi les électeurs à donner au parti du président Emmanuel Macron la « carte électorale la plus écrasante » possible lors des élections européennes du mois prochain.

Le leader parlementaire du Rassemblement national (RN) s'est exprimé lors d'une conférence du parti en amont de la course au Parlement européen du 9 juin.

Le parti d'extrême droite est en tête des sondages devant la coalition centriste de Macron, Renaissance.

« Nous devons leur résister, nous devons les autoriser, nous devons les déposer », a-t-il déclaré à ses partisans à Perpignan, dans le sud du pays.

« Nous devons imposer les sanctions électorales les plus sévères possibles à ceux qui sont au pouvoir », a-t-il déclaré.

Publicité – Faites défiler pour continuer

La liste du RN pour les élections n'est pas menée par Le Pen, mais par son jeune protégé Jordan Bardella, tout juste 28 ans, qui a déjà succédé au vétéran de la campagne à la tête du parti.

L'Elysée, qui cherche à monter les jeunes les uns contre les autres, est jusqu'à présent en tête des sondages de la coalition au pouvoir avec l'eurodéputé peu connu Valéry Heyer, 38 ans.

« Cet dégagement se mesurera à l'écart entre la liste conduite par Jordan Bartella et la liste Renaissance », a ajouté Le Pen.

Publicité – Faites défiler pour continuer

La deuxième place dans les sondages européens serait un embarras majeur pour Macron, qui s’est positionné comme un rempart contre l’extrême droite tout au long de son mandat de près de sept ans alors que des forces plus extrémistes se sont ralliées ailleurs en Europe.

READ  Les supporters de Zemor menacent de tirer sur les porte-drapeaux marocains et algériens

« Mais à l'approche des élections présidentielles en France en 2027, Le Pen a exhorté ses partisans à voter pour la liste de Bartella afin de garantir que le 9 juin soit la première étape d'un changement majeur en Europe.

Le Pen s'est présentée à la présidence française en 2012, 2017 et 2022.

Publicité – Faites défiler pour continuer

Il a terminé deuxième derrière Macron lors des deux derniers votes et son parti a remporté davantage de sièges aux élections législatives de 2022.

Il reste largement attendu comme candidat du RN au scrutin de 2027, que certains considèrent comme sa meilleure chance de devenir chef de l'Etat.

pab-jmt/ah/gv/db

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *