Le président de la FFF Le Graet retire l’enquête en cours

Noël Le Graet a accepté mercredi de quitter ses fonctions de président de la Fédération française de football après une réunion d’urgence du comité exécutif sur son comportement.

Le Graet, 81 ans, a fait face à des allégations de harcèlement sexuel et la Football Association est la cible d’une enquête ordonnée par la ministre française des Sports, Amélie Odea Castera.

La fédération a déclaré mercredi dans un communiqué que Le Graet avait accepté de se retirer de ses fonctions jusqu’à ce que les résultats de l’audit aient été entièrement examinés par le comité exécutif.

Celle-ci est attendue fin janvier. D’ici là, il sera remplacé par le vice-président de la fédération Philippe Diallo en intérim.

Le syndicat a ajouté que la directrice générale Florence Hardwin avait été temporairement suspendue pour permettre une enquête avant que son contrat ne soit finalement résilié. Aucun autre détail n’a été fourni sur Hardouin.

Le Graet a récemment prolongé le contrat de l’entraîneur français Didier Deschamps jusqu’en juillet 2026, après avoir mené l’équipe nationale à la finale de la Coupe du monde en décembre. Le comité exécutif a déclaré qu’il avait approuvé le contrat.

Mardi, l’agent sportif Sonia Suede a accusé Le Graet de comportement inapproprié pendant plusieurs années, affirmant qu’il ne s’intéressait qu’à elle sexuellement. Soede a déclaré dans une interview au quotidien sportif L’Equipe que Le Griet avait tenté à plusieurs reprises de l’approcher de 2013 à 2017.

Odia Castera a accru lundi la pression sur Le Graet, l’accusant de « nuire à l’image de notre pays ». Patrick Antoine, président du conseil d’éthique de la Fédération française de football, a publié mardi un communiqué exhortant Le Graet à quitter son poste.

READ  L'Espagne bat la France (68-53) et rencontrera les États-Unis en finale de la Coupe du monde U-17

Le Graet a connu une semaine mouvementée après avoir déclaré qu’il « se moquait » de l’avenir de la star du football français Zinedine Zidane en tant qu’entraîneur. Il s’est ensuite excusé pour ses commentaires après avoir fait face à un déluge de critiques.

Le Graet et Hardouin occupent également des postes de direction à la FIFA et à l’UEFA.

Le Graet est actuellement candidat pour un nouveau mandat de quatre ans au Conseil de la FIFA, le comité décisionnel de l’instance du football. Il défie le président de la Fédération portugaise de football, Fernando Gomez, pour le siège. Les élections sont prévues pour le 5 avril, lorsque les États membres de l’UEFA se réuniront à Lisbonne.

Hardouin a un siège féminin protégé au sein du comité exécutif de l’UEFA, qui expire lors de la conférence du 5 avril à Lisbonne. Elle peut se retirer en tant que candidate avant la date limite du 5 février.

Oudéa-Castera a ordonné une enquête sur le syndicat en septembre après que l’autorité a annoncé qu’elle intenterait une action en diffamation contre le magazine So Foot, qui a rapporté que Le Graet avait harcelé plusieurs employées.

Le magazine français a publié une enquête de six pages citant des employés anonymes, anciens et actuels, et des SMS inappropriés que Le Griet aurait envoyés aux femmes.

En mars dernier, Le Graet a été réélu pour un mandat de quatre ans malgré l’opposition des militants antiracistes qui l’ont qualifié de déconnecté.

Le Graet a minimisé le racisme dans le football, déclarant à la radio BFM: « Le phénomène du racisme dans le sport, et dans le football en particulier, n’existe pas du tout ou existe à peine. »

READ  Le Maroc ne participera pas à la Coupe d'Afrique U-17 en Algérie | Atalayar

Le Graët s’est opposé à l’idée de joueurs portant des brassards arc-en-ciel pour militer contre les discriminations lors de la Coupe du monde au Qatar.

Les rôles de leadership dans le sport français ont fait l’objet d’un examen minutieux ces derniers mois. Le président du syndicat français de rugby, Bernard Laporte, risque une peine de deux ans de prison avec sursis pour corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.