Le producteur d’engrais Fertiglobe refinance un prêt de 900 millions de dollars

DUBAÏ (Reuters) – Le fabricant d’engrais Fertiglobe, coté à Abu Dhabi, qui est la compagnie pétrolière d’État d’ADNOC et d’Orascom International, a refinancé un prêt relais de 900 millions de dollars, initialement dû en 2024.

La facilité de 900 millions de dollars a été refinancée avec de nouvelles facilités de 300 millions de dollars sur trois ans et de 600 millions de dollars sur cinq ans avec des marges de 150 points de base et 175 points de base, respectivement, selon un communiqué de la société publié ce week-end.

Fertiglobe a également augmenté la taille de sa facilité de crédit renouvelable (RCF) à 600 millions de dollars, contre 300 millions de dollars, avec une marge réduite de 140 points de base contre 175 points de base auparavant. La maturité du RCF a été étendue à 2027, à partir de 2026. L’entreprise n’est pas encore sortie de ce RCF.

Les mesures susmentionnées ont poussé l’échéance moyenne de la dette de Fertiglobe à 4,3 ans contre 1,3 an, selon le communiqué, ce qui stimulera les liquidités et les flux de trésorerie et permettra à l’entreprise de poursuivre des opportunités de croissance.

Fertiglobe est le plus grand producteur d’engrais azotés de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord avec une capacité de production de 6,7 millions de tonnes d’urée et d’ammoniac commerciaux produits aux Émirats arabes unis, en Égypte et en Algérie.

Il a levé 795 millions de dollars lors d’une offre publique initiale à la Bourse d’Abu Dhabi l’année dernière.

(Reportage par Rachna Uppal; Montage par Emilia Sithole Matares)

READ  Le technologue en chef du marché a déclaré que les prix du bois scié avaient augmenté de 140% au cours de l'année écoulée, mais que l'économie pourrait ne pas être en mesure de faire face à de nouvelles augmentations en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.