Le Programme alimentaire mondial (PAM) accueille 5,8 millions d’euros de l’UE pour soutenir les réfugiés sahraouis en Algérie


Télécharger le logo

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies a reçu une subvention humanitaire de 5,8 millions d’euros (6 millions de dollars) de l’Union européenne (UE) pour répondre aux besoins alimentaires de base des réfugiés sahraouis vivant dans la ville de Tintouf, dans le sud-ouest de l’Algérie.

La contribution de l’UE intervient à un moment critique où les besoins de financement du PAM pour l’Algérie en 2022 sont à un niveau record. Plus tôt cette année, le PAM a déjà été contraint de réduire la quantité de rations distribuées dans les camps sur une période de six mois. Mars à août par manque de fonds. Aujourd’hui, la hausse des prix alimentaires dépasse encore les nouveaux financements.

« Cette nouvelle contribution financière montre la solidarité européenne avec les réfugiés sahraouis, qui dépendent de l’aide humanitaire pour leur survie », a déclaré la commissaire européenne à la gestion des crises Janes Lenarczyk. « L’UE appelle les autres donateurs à augmenter les allocations financières pour l’aide alimentaire afin d’éviter de nouvelles réductions des rations alimentaires et une augmentation de la malnutrition. »

La subvention de l’UE permettra au PAM de fournir des produits alimentaires, notamment des céréales, des légumineuses, de l’huile végétale et du sucre aux réfugiés vulnérables. Le PAM fournira une assistance nutritionnelle spéciale aux femmes enceintes et allaitantes et aux enfants de moins de cinq ans pour traiter et prévenir la malnutrition.

« Nous sommes très reconnaissants à l’Union européenne d’avoir accru son soutien au PAM en cette période critique », a déclaré Imet Kanfir, représentant du PAM et directeur de pays en Algérie. « Mais malheureusement, les besoins restent énormes. Un financement supplémentaire d’autres donateurs est essentiel pour apporter une réponse appropriée à cette urgence.

READ  Les mystérieuses nouvelles routes d'Air France en Guadeloupe

L’Union européenne est le plus grand donateur du PAM en Algérie. Depuis 2003, les contributions totales de l’UE soutenant les opérations du PAM en faveur des réfugiés sahraouis dans le pays ont atteint près de 85 millions d’euros (105 millions de dollars). Cette année, le soutien de l’UE représente près de 20 pour cent du financement du PAM nécessaire en Algérie.

Le PAM soutient les réfugiés sahraouis en Algérie depuis 1986. Les activités du PAM dans le pays sont menées en collaboration avec des organisations nationales et internationales pour surveiller et acheminer l’aide alimentaire à ceux qui en ont besoin.

Distribué par APO Group pour le Programme alimentaire mondial (PAM).

Ce communiqué de presse est publié par APO. Le contenu n’est pas contrôlé par l’équipe éditoriale d’African Business, et le contenu n’a pas été vérifié ou approuvé par nos équipes éditoriales, correcteurs ou vérificateurs de faits. Le fournisseur est seul responsable du contenu de cet avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.