Le Qatar est la soupape de sécurité de la nation arabe : vice-président algérien

Le vice-président de l’Assemblée populaire nationale algérienne, Monder Boden, a déclaré que le Qatar, sous la direction de Son Altesse Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, l’émir du pays, est la soupape de sécurité de la nation arabe grâce à ses positions bien connues dans soutien à l’unité arabe. et la stabilité de la région, et à travers ses multiples initiatives pour résoudre les conflits et construire la paix, a rapporté l’agence de presse du Qatar depuis Alger.
Dans une interview accordée à l’agence de presse du Qatar, Boden a déclaré que l’État du Qatar a confirmé dans les différentes étapes que la région a traversées qu’il est un ardent défenseur des droits des Arabes, et cela est évident dans son soutien absolu aux problèmes de la nation, en particulier la cause palestinienne. Ce qui est cohérent avec la position algérienne sur cette question, se référant en même temps aux différentes initiatives qataries pour résoudre les conflits dans la région et dans le monde.
Le Vice-président de la Chambre des représentants a affirmé que la participation de Son Altesse l’Emir Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani au 31ème Sommet arabe ordinaire en Algérie reflète l’approche de Son Altesse dans la promotion de l’esprit de fraternité arabe et de solidarité face aux défis, et son volonté de le soutenir. Le succès du sommet d’Algérie, que les Algériens en particulier et les Arabes en général espèrent faire date dans l’histoire des sommets arabes.
Il a apprécié le soutien du Qatar à la « Déclaration algérienne » pour la réconciliation palestinienne, qui a couronné les efforts de la présidence algérienne pendant des mois pour parvenir à l’unité palestinienne, expliquant que le Qatar était en première ligne pour apprécier le pas fait par l’Algérie vers la cause palestinienne en rapprochant les deux parties ensemble. Diverses factions qui comptent beaucoup pour le gouvernement et le peuple algériens.
Il a ajouté que la position qatarie soutenant et saluant les efforts de l’Algérie pour parvenir à la réconciliation palestinienne est une preuve concluante que la coordination algéro-qatarie a pris de nouvelles dimensions, mais elle reste toujours dans l’intérêt de toute la nation arabe, et au-dessus d’elle. La position sur la question palestinienne est ferme et intransigeante. Dans un contexte connexe, le vice-président du Parlement algérien a confirmé que la diplomatie parlementaire algérienne s’efforce d’intensifier la coopération avec son homologue qatari dans le but d’échanger expertise et expérience dans le travail parlementaire, pointant dans ce contexte la création de la Chambre des Représentants. Le Groupe d’amitié parlementaire qataro-algérien à l’Assemblée populaire nationale, un groupe sur lequel on compte beaucoup pour faire progresser la coopération dans divers domaines entre les deux pays.
Il a expliqué que les deux parties se coordonnent constamment dans divers forums régionaux et internationaux, dont le dernier en date est les réunions de la 145e Assemblée de l’Union interparlementaire, louant dans ce contexte le grand rôle joué par le Conseil qatari de la Choura. La délégation au cours des réunions pour coordonner les positions des pays arabes et islamiques sur de nombreuses questions d’intérêt pour les Arabes et les musulmans, qui étaient à l’ordre du jour des réunions.
Il a souligné que le Conseil qatari de la choura joue un rôle actif et réussi au niveau international, ajoutant que les succès du Conseil qatari de la choura ne sont plus étranges, après avoir établi sa position sur la scène internationale et gagné la confiance mondiale, qui s’est manifestée dans ses succès. Accueillir des forums régionaux et internationaux, y compris la 140e Assemblée de l’Union interparlementaire et ses réunions connexes, ainsi que Doha héberger le Bureau du programme de l’UNOCT sur l’engagement parlementaire dans la prévention et la lutte contre le terrorisme, une réalisation arabe importante.
Lors de sa rencontre avec l’agence de presse du Qatar, Boden a souligné que chaque expérience arabe réussie donne de l’espoir et crée des opportunités pour le reste des pays arabes de réaliser des réalisations dans divers domaines, ajoutant qu’il est nécessaire de bénéficier de l’expérience du Qatar, qui a remporté des succès impressionnants dans l’État du Qatar. Pendant une courte période, il est devenu un centre rayonnant dans les domaines de la politique, de l’économie, de l’énergie, des sports et des médias. Il a dit que c’est une expérience qui est devenue un modèle pour tous les Arabes grâce à la sagesse de son leadership représenté par Son Altesse Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, l’émir du pays.
S’agissant de l’accueil par son pays du Sommet arabe en sa trente et unième session, Boden a souligné que l’importance de cette session réside dans la diversité des dossiers que les dirigeants arabes examineront, notamment les questions économiques, politiques et de sécurité, soulignant l’émergence de signes de Succès. Avant même le sommet, grâce à la diplomatie algérienne active ces derniers mois. Il a estimé que la rencontre des dirigeants arabes au sommet d’Alger était un succès en soi.
À la fin de son discours à l’agence de presse du Qatar, Bodin a confirmé que l’accueil par le Qatar de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 est une bonne chose pour tous les pays arabes qui aspirent à l’avenir à accueillir des tournois internationaux similaires, ajoutant que c’est un grand honneur pour les équipes arabes participantes. Pour rivaliser sur la terre arabe avec le soutien des masses arabes.
Il a souligné que le tournoi a uni le peuple arabe, qui exprime toujours sa fierté face à cette réalisation arabe sans précédent.

READ  Les marchés financiers russes retrouvent leurs niveaux d'avant les sanctions - Ministre - Affaires et économie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.