Le rallye des affaires s’est poursuivi, l’indice Nomura a atteint les niveaux d’octobre

L’amélioration de l’activité commerciale s’est poursuivie en juin, atteignant des niveaux observés pour la dernière fois en octobre, selon les données de la maison de courtage japonaise Nomura.

La société a déclaré lundi dans une note que l’indice de reprise des affaires Nomura India (NIBRI) est passé à 81,3 pour la semaine terminée le 20 juin, contre 74,9 la semaine précédente. Cela représentait également un gain de 21,1 points de pourcentage (pp) par rapport au nadir observé à Mayend, qui a subi de plein fouet l’impact de la deuxième vague de Covid-19, selon la note.

L’amélioration de l’indice a été menée par la mobilité, car les indices de mobilité de Google sur le lieu de travail, la vente au détail et les loisirs ont augmenté respectivement de 6,7 pp et 11,9 pp par rapport à la semaine précédente, tandis que l’indice de conduite d’Apple a bondi de 16,2 pp, poursuivant la tendance à une forte amélioration hebdomadaire.

Nomura a déclaré que si l’assouplissement des mesures de verrouillage et les cas bénins devaient conduire à un retour à la mobilité, l’économie réelle ne devrait montrer qu’une amélioration progressive.

Cependant, les économistes de Nomura, Sonal Varma et Urudeep Nandy, ont déclaré dans la note que “la troisième vague pandémique au cours des prochains mois est un risque majeur à surveiller”. D’autres indicateurs à haute fréquence que l’indice suit, comme le taux de participation au travail, sont passés à 40,5 contre 39,8 la semaine précédente, alors même que le taux de chômage a augmenté de 0,7 point à 9,4%.

READ  DPR et LPR entendent créer un espace économique commun - agence - entreprise et économie

En revanche, la demande d’énergie s’est contractée de 2,2 % par rapport à la semaine précédente après avoir augmenté en moyenne hebdomadaire d’environ 5,8 % pendant trois semaines consécutives.

La société a prévu une forte croissance mondiale, des vaccinations en cours, des conditions financières faciles et une activité financière préexistante pour soutenir ses prévisions pour l’exercice 22 avec une croissance de 10,4 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *