Le rapport a montré une augmentation des importations de GNL de janvier à juin

[EPA]

L’opérateur du réseau gazier du pays, DESFA, a déclaré mardi que le terminal GNL de Revithousa était le principal point d’entrée du gaz naturel en Grèce au cours du premier semestre 2022, couvrant 44 % de la demande, la part de gaz naturel de la Russie étant de 34 %.

Le Département des affaires économiques et sociales, dans un rapport, a déclaré que la consommation intérieure de gaz naturel avait diminué, bien que la demande ait augmenté, les exportations ayant plus que doublé au cours de la période janvier-juin. Les exportations étaient principalement destinées à la Bulgarie et à l’Italie.

La demande totale (consommation intérieure et exportations) de gaz naturel a augmenté de 3,84 % à 38,91 TWh, contre 37,47 TWh à la même période l’an dernier. La consommation intérieure a chuté de 10,33 % à 30,31 TWh, tandis que les exportations ont augmenté de 134,33 % à 8,60 TWh. Les importations de gaz naturel ont totalisé 38,92 TWh au premier semestre 2022, en hausse de 3,65 % par rapport à la même période en 2021, les importations de Revithousa représentant 44,5 % des importations totales.

Au total, 39 pétroliers de six pays ont transporté environ 16,61 TWh de GNL de janvier à juin, reflétant les expéditions de GNL en provenance des États-Unis (9,79 TWh). Les États-Unis représentaient 58,94 % des importations de GNL vers la Grèce, suivis de l’Algérie, de l’Égypte, du Nigeria, d’Oman et de l’Indonésie.

La consommation des ménages et des entreprises a augmenté de 8,42 % au premier semestre à 8,24 TWh, soit 27,19 % de la demande totale. La consommation totale des industries nationales était de 1,67 TWh, en baisse de 71,06% ou 5,51% de la demande totale.

READ  Reprise post-pandémique : Ottawa-Gatineau se prépare à une forte reprise économique Selon un rapport, Ottawa-Gatineau se prépare à une forte reprise économique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.