Le ZIM et l’Algérie cherchent à renforcer leur coopération

Le héraut

Gibson Nykatsino est un journaliste du Herald

Le Zimbabwe et l’Algérie doivent continuer à approfondir leurs relations dans tous les secteurs malgré les tensions et les bouleversements qui secouent aujourd’hui les relations internationales, a déclaré hier l’ambassadeur d’Algérie au Zimbabwe, Noureddine Yazid.

S’exprimant lors de la commémoration du 60e anniversaire de l’indépendance de son pays « après plus de 130 ans d’invasion barbare par les Français », M. Yazid a déclaré que l’Algérie reprendrait l’année prochaine un programme de bourses pour les étudiants zimbabwéens afin de compléter les liens existants.

M. Yazid a déclaré que si les liens historiques et la coopération mutuelle entre le Zimbabwe et l’Algérie se poursuivront, malgré les sanctions injustifiées imposées au Zimbabwe, l’élargissement de la coopération dans tous les secteurs renforcera les liens existants.

« Notre coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur a été satisfaisante avec l’attribution annuelle de 100 bourses à des étudiants zimbabwéens dans les universités algériennes, qui reprendront à partir de l’année prochaine.

« Cette coopération devrait être étendue à d’autres secteurs d’intérêt pour les deux pays », a-t-il déclaré.

M. Yazid a déclaré que les tensions et les bouleversements dans le monde aujourd’hui appellent les dirigeants mondiaux à relever les défis de la paix et à se concentrer sur le développement pour éviter les risques de polarisation.

L’ambassadrice Pauline Musaka, qui était l’invitée d’honneur, et le vice-ministre des Affaires étrangères et du Commerce international, le Dr David Musabayana, dans un discours lu en son nom, ont remercié l’Algérie pour sa formation militaire et sa solidarité avec les mouvements de libération du Zimbabwe. Libérez le pays.

READ  L'Irlande a le potentiel de réaliser des "choses incroyables", déclare l'entraîneur français Calti

Il a également déclaré que la relance de la Commission mixte permanente conjointe tenue en 2009 sera une étape importante alors que les deux pays cherchent à améliorer leurs relations économiques.

Le Dr Musabayana a également remercié l’Algérie pour son soutien qui a conduit à l’élection du chef Fortune Sarumbira à la présidence du Parlement panafricain lors des récentes élections tenues en Afrique du Sud.

« Notre gouvernement craint que la coopération économique, commerciale et d’investissement entre nos deux pays ne corresponde aux excellentes relations politiques que nous partageons.

« Par conséquent, j’appelle nos deux pays à travailler en étroite collaboration pour assurer la relance urgente de la Commission permanente mixte de coopération. Dans le même souffle, il sera également utile de tirer parti de l’Accord de libre-échange continental africain pour renforcer nos relations commerciales dans l’intérêt mutuel de nos deux alliés et peuples », a déclaré le Dr Musabayana.

Il a réitéré l’engagement du Zimbabwe à continuer de travailler en étroite collaboration avec l’Algérie sur le continent et au niveau international alors que les deux pays font avancer des aspirations communes, notamment la libération et l’autodétermination du peuple sahraoui et de la Palestine.

Dans son message de félicitations, l’ambassadeur palestinien au Zimbabwe Tamer Almazri a félicité l’Algérie pour son soutien à « tous les peuples opprimés ».

« Aujourd’hui, la révolution algérienne appartient à tous les peuples d’Afrique, car le concept de vaincre l’occupation en Afrique est important. L’Algérie a appris aux Palestiniens et aux Africains comment se battre, nous a appris la liberté, l’autodétermination et qu’aucune occupation ne peut durer éternellement », a-t-il ajouté. a dit.

READ  Ottawa demande à la France d'extrader un prêtre accusé d'abus sexuels au Nunavut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.