L’entraîneur des Cranes, Paul Budd, prépare une embuscade en Algérie

Coupe du Monde de la FIFA 2026
Diplômes africains

Groupe G
Résultats vendredi
Ouganda 1 Botswana 0
Algérie 1 Guinée 2
Mozambique 2 Somalie 1

Lundi
Ouganda – Algérie (19h)
Somalie contre Botswana
Guinée contre Mozambique

L’Algérie, la Guinée, l’Ouganda et le Mozambique sont à égalité avec six points aux première, deuxième, troisième et quatrième places du classement après les trois premiers matches des éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2026.

Lundi, les quatre nations accueilleront l’Algérie en Ouganda au stade national Mandela à Nambool, tandis que la Guinée Conakry accueillera le Mozambique dans ce qui promet d’être deux rencontres passionnantes.

Seule la meilleure équipe de ce groupe à l’issue des tours de qualification obtiendra une place directe pour la finale organisée par les États-Unis, le Canada et le Mexique en 2026.

Le but de Muhammad Shaban à la 74e minute a permis à l’Ouganda de battre le Botswana 1-0 à Namboule vendredi et un jour plus tôt, la Guinée avait battu l’Algérie 2-1 dans la capitale Alger.

Le Mozambique a condamné la Somalie à une troisième défaite consécutive dans le groupe à six équipes après avoir battu la Somalie 2-1 à Maputo vendredi.

S’exprimant après la victoire contre le Botswana, l’entraîneur des Uganda Cranes, Bud Paul Joseph, a félicité ses joueurs pour leur solide performance, notamment en seconde période.

Après cette défaite face à la Guinée, il les a appelés à doubler cette performance face à l’Algérie, un adversaire coriace qu’il s’attend à ce qu’il soit plus désespéré, agressif et avide de trois points.

« Les joueurs ont bien joué et nous méritions de gagner, mais au début nous n’avons pas créé suffisamment d’occasions, parfois nous avons cédé des possessions à moindre coût, mais la bonne chose est que nous n’avons pas répété ces erreurs en seconde période. Nous avons bien joué et je suis sûr que cela a rendu nos fans heureux », a déclaré Putt. .

READ  Les Marocains organisent des manifestations contre la normalisation des relations avec le régime israélien - World News

Et pourtant, pour ce match contre le Botswana, les Uganda Cranes jouaient au Mandela National Stadium de Namboole pour la première fois depuis cinq ans.

Au cours de ces cinq années, les Cranes ont disputé des matchs nationaux dans des stades loués à l’étranger.

En effet, Namboole ne répondait plus aux normes de stade de la CAF/FIFA et devait être rénové par le gouvernement qui a engagé la brigade d’ingénierie de l’UPDF pour le terminer.

Dans ce cas, le stade était censé être rempli de supporters des Cranes qui voulaient voir leur équipe nationale de football jouer à nouveau à domicile après plus d’une demi-décennie, mais étonnamment, malgré leurs efforts pour se présenter en grand nombre, ce n’était pas le cas. l’affaire. , estimé (30 000 personnes ont participé)

Butt (entraîneur des Cranes) s’attend à une salle pleine et à ce propos, il a incité les supporters à venir en grand nombre lundi car contre un adversaire coriace comme l’Algérie, les joueurs ont absolument besoin d’une salle pleine et aussi bruyante que possible à l’intérieur du stade. .

Je veux que nous fassions de cet endroit un enfer pour chaque équipe qui arrive et que nous bâtissions une réputation de toujours gagner à domicile et c’est ce que je vais insister auprès des joueurs.

« Parce que, de manière réaliste, l’Algérie sera un adversaire difficile pour nous, c’est l’une des meilleures équipes du continent, pleine d’expérience et des joueurs très visibles sur la scène internationale, mais nous sommes chez nous et nous devons l’utiliser. c’est bien pour eux d’être difficiles »

READ  Le président renouvelle son soutien au peuple palestinien - Middle East monitoring

« Les joueurs doivent croire en eux-mêmes qu’ils peuvent battre l’Algérie et les supporters doivent venir en grand nombre pour rendre cet endroit bruyant et sportivement insupportable pour les visiteurs. »

« En fait, lundi, je voulais une salle comble et je m’attendais à ce que ce soit aujourd’hui (vendredi) contre le Botswana, mais cela n’a pas eu lieu, je ne sais pas pourquoi, mais s’il vous plaît, battons-nous ensemble et battons l’Algérie », a déclaré Bode. assuré.

Contre l’Algérie lundi, le tacticien belge devrait apporter quelques changements à l’équipe qui a battu le Botswana.

Les remplaçants en seconde période Shaban, Bobosi Byruhanga, Rogers Mato et Denis Omedi sont susceptibles de figurer dans le IX de départ contre les Desert Warriors.

Des joueurs forts comme Ronald Sekiganda, Ellio Garbradossi, Halid Lwaliwa et Travis Mutyaba sont également susceptibles de conserver leur place dans l’équipe.

L’Ouganda affrontera l’Algérie, la Guinée Conakry divertira le Mozambique et la Somalie affrontera le Botswana cherchant à remporter sa première victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *