Les autorités maliennes ont donné 72 heures à l’ambassadeur de France pour quitter le pays

Posté sur:

Un reportage à la télévision nationale a indiqué que le Mali avait donné à l’ambassadeur de France 72 heures pour quitter le pays lundi après avoir tenu des propos « hostiles et scandaleux » à propos du gouvernement intérimaire de l’ancienne puissance coloniale française.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré vendredi que l’instance dirigeante du Mali était « hors de contrôle » dans un contexte de tensions croissantes entre le gouvernement ouest-africain et ses partenaires européens à la suite de deux coups d’État.

Il a également qualifié le régime militaire d’illégal. La ministre française de la Défense, Florence Barley, a déclaré samedi que les troupes françaises ne resteraient pas au Mali si les prix étaient élevés.

« Suite aux propos hostiles et scandaleux du ministre français des Affaires étrangères, l’ambassadeur de France à Bamako a été convoqué et informé de la décision du gouvernement de quitter le territoire national dans les 72 heures », indique le communiqué du gouvernement.

Pas de commentaire immédiat de Paris.

La France a des troupes au Mali depuis 2013 et est intervenue pour repousser l’avancée des extrémistes islamistes dans la capitale. Les islamistes se sont réunis et mènent un soulèvement de plus en plus sanglant dans toute la région du Sahel.

Les relations entre Malik et ses anciens colons se sont détériorées ce mois-ci, la junte militaire proposant de revenir à un accord pour organiser des élections en février et conserver le pouvoir jusqu’en 2025.

Il a également embauché des entrepreneurs militaires privés russes, qui, selon certains pays européens, ne sont pas adaptés à leur travail.

READ  Selon Kagame du Rwanda, les relations avec la France sont stables

Le Mali a appelé la semaine dernière le Danemark à retirer ses troupes de la force opérationnelle européenne, ce qui a créé une nouvelle crise. La France a demandé au Mali d’autoriser l’entrée des troupes danoises et le porte-parole du gouvernement malien a dit à la France de garder ses « réflexes coloniaux » en elle.


« Les informations selon lesquelles l’ambassadeur de France a été déclaré persona non grata par les autorités intérimaires du Mali sont inacceptables. Le Danemark est entièrement solidaire de la France », a déclaré vendredi le ministre danois des Affaires étrangères, Jeppe Cofot, dans un tweet.

« Un tel comportement irresponsable n’est pas ce que nous attendons du Mali et perdra sa crédibilité internationale. »

Les alliés européens se sont mis d’accord vendredi pour élaborer des plans d’ici deux semaines sur la manière de poursuivre leur combat contre les militants islamistes au Mali, suite à la déclaration du ministre danois de la Défense selon laquelle la situation avec le régime militaire est devenue inacceptable.

(Reuters)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.