Les Canadiennes ont battu la France pour remporter le titre GLOBL JAM, avec Edwards nommée MVP

TORONTO – Les membres de l’équipe nationale féminine U23 du Canada décrochent l’or. L’équipe locale a dominé la première exposition internationale de basketball au Mattamy Athletic Centre de Toronto dimanche après-midi avec une victoire de 78-60 contre la France dans le championnat GLOBL Jam.

Shy Day-Wilson a mené le Canada avec 19 points et neuf passes, tandis qu’Aaliyah Edwards a ajouté 13 points, sept rebonds, quatre passes, deux interceptions et un bloc alors que le Canada s’occupait des affaires dans une course parfaite de 5-0 pour remporter l’or. un événement

Merissa Russell avait 11 points, Shayna Bellington avait 10 points et Yvonne Ejim avait neuf points et huit rebonds pour le Canada.

Alia Edwards a eu 20 ans samedi alors que son équipe se qualifiait pour la finale. Lorsqu’on lui a demandé quel était son souhait d’anniversaire, il a dit qu’il voulait gagner l’or. En moins de 24 heures, son souhait d’anniversaire s’est réalisé.

« C’est génial, c’est génial », a déclaré Edwards. « L’esprit gagne. C’était notre objectif depuis le début du tournoi et nous nous sommes retrouvés ici.

« Nous pouvons enfin célébrer le jour B ce soir. »

Edwards a été nommé MVP du tournoi pour son jeu exceptionnel.

« Elle est une véritable ancre pour nous des deux côtés du terrain », a déclaré l’entraîneure-chef d’Équipe Canada, Carly Clark. « Elle a encore fait des paniers parfaits aujourd’hui, ciblant souvent l’un des meilleurs joueurs de l’opposition et faisant un travail de garde. Elle a nettoyé les planches, a défendu et ses efforts n’ont jamais faibli. Excellente performance. »

Ce fut une expérience spéciale pour toutes les équipes et tous les joueurs impliqués dans l’événement pour la première fois, mais surtout pour les Canadiens qui ont pu gagner non seulement à domicile, mais devant leurs amis et leur famille. Pour certains, cela signifie jouer au Canada pour la première fois depuis des années.

READ  Un nouveau parcours conçu par Gill Haynes ouvre en France

« L’énergie », a déclaré Edwards à propos de sa partie préférée de l’événement. « Gagner le premier GLOBL Jam à la maison, c’est incroyable de dire que nous l’avons remporté pour la première fois. Regardez-vous en ligne et à la télévision avec tous les amis et la famille qui sont venus vous soutenir ? Formidable. Nous voulons l’amour. »

[brightcove videoID=6309354440112 playerID=JCdte3tMv height=360 width=640]

Dans cette défaite, Marine Fathoux et Tima Bouye ont ouvert la voie avec 11 points chacun.

Avec la médaille d’or, le Canada s’est mis au travail tôt, ouvrant le match avec une avance de 7-0 et ajoutant à chaque quart. Le Canada menait par trois points, 19-16, après les 10 premières minutes après que Filipina Gaye, de Calgary, ait clôturé le quart avec cinq points rapides.

Le Canada a amorcé le deuxième quart comme il l’avait fait au premier, avec le tir à trois points de Day-Wilson marquant les sept premiers points du quart, suivi du jeu à trois points de Bellington pour porter l’avance du Canada à 10.

La France n’a pas marqué jusqu’à ce que De Freitas marque un trois points à 6:10 du deuxième quart.

Day-Wilson a trouvé Edwards avec une belle passe d’entrée et Edwards a marqué facilement. Un pull-up de Sara De-Piazu a fait 30-19 pour le Canada, puis Taya Hansen a suivi avec un lay-up sur Ejim pour étendre l’avance à 13 points, 32-19, avec 3:57 à faire. Après une frappe et un score de Bellington pour terminer la mi-temps, le Canada menait 37-25 à la mi-temps.

La France a ouvert le score en seconde période avec un lay-up de Kendra Cherry, mais Day-Wilson a frappé un 3 points pour porter l’avance à 13 points.

[brightcove videoID=6309355361112 playerID=JCdte3tMv height=360 width=640]

Le Canada a tiré 47 pour cent depuis le terrain et 47 pour cent depuis la profondeur, effectuant 8 tentatives sur 17 à longue distance. En comparaison, la France a tiré 33% du sol, 23% de trois et 4 tentatives sur 17.

READ  Djibouti vs Algérie Prévisions, aperçu, actualités du groupe et plus

Après quatre points consécutifs pour placer la France à un chiffre près, le Canada a commencé à se connecter à longue distance. Edwards a trouvé Russell pour son deuxième trois points pour donner une avance de 43-31 au Canada avec 7:12 à faire dans le troisième, puis Day-Wilson a ajouté son propre trois points en retrait. Hanson a ensuite foré un trois pour porter l’avantage du Canada à 16 points. Ejim n’a pas réussi un tir à trois points, mais il a complété un jeu à trois points pour donner au Canada un avantage de 17 points. La France a marqué au buzzer, mais a tiré de l’arrière 58-42 dans le dernier cadre.

Day-Wilson a ramené l’avance du Canada à 17 points en quatrième avec un pull-up. Lors de la prochaine possession du Canada, il a maintenu l’élan et a trouvé Russell pour son troisième du match, ce qui en fait 20. – Jeu de points. Le Canada a marqué les sept premiers points du quart pour pousser l’avance au-delà de 20 et a remporté une victoire facile à partir de là.

« Nous sommes vraiment excités », a déclaré Clarke à propos des jeunes talents exposés tout au long de la semaine au Canada. « Nous frappons à la porte pour gagner une médaille aux Championnats du monde ou aux Jeux olympiques. Notre objectif est de monter sur le podium. Cette expérience a éclairé et créé des joueurs qui, nous l’espérons, feront partie de notre programme pendant longtemps.

Les États-Unis affronteront le Brésil dans la finale masculine à 19 h HE / 16 h PT sur Sportsnet ONE et SN NOW.

READ  Afrique : Le président de la CAF, le Dr Motsepe, se rendra au Soudan du Sud, en Ouganda, aux Seychelles et en Algérie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.