Les excuses d’Embolo donnent à la Suisse une courte victoire sur le Cameroun

AL WAKRA, Qatar, 24 novembre (Reuters) – La Suisse a battu le Cameroun 1 à 0 grâce à un but de Braille Embolo, d’origine camerounaise, jeudi, alors qu’elle remportait sa première victoire dans le Groupe G de la Coupe du monde.

Embolo, qui est né à Yaoundé mais a grandi à Bâle, a frappé trois minutes après le début de la seconde période en réduisant Xherdan Shaqiri pour le placer en tête du classement.

Le joueur de 25 ans a refusé de célébrer le but alors qu’un petit groupe de supporters suisses applaudissait sauvagement au Stade Sud.

La Serbie affrontera le Brésil dans l’autre match de groupe plus tard jeudi.

Le but suisse est venu après que le Cameroun, qui n’avait remporté aucune victoire en Coupe du monde depuis 20 ans, ait dominé la première mi-temps et raté de nombreuses bonnes occasions de figurer en tête de liste.

Les Lions indomptables, qui ont éliminé l’Algérie lors d’un barrage pour se qualifier pour le tournoi, ont survécu aux Suisses dans les 45 premières minutes avec des combinaisons rapides de vitesse et de puissance alors que leurs adversaires restaient édentés devant.

Ils ont eu leur première chance 10 minutes plus tard avec Brian Mbeumu testant le gardien de but Jan Sommer avant que Karl Toko Ekambi n’envoie le rebond au-dessus de la barre.

Le Suisse a de nouveau rencontré des ennuis peu de temps après lorsque l’attaquant en forme Eric Maxim Choupo-Moting a arraché le ballon à un adversaire et a chargé dans la surface uniquement pour que Sommer bloque son effort.

READ  Permutations des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 : qui peut encore se rendre au Qatar ?

À la recherche de leur première victoire en Coupe du monde en 20 ans, les Camerounais ont été plus audacieux, emmenant leurs adversaires dans des rencontres en tête-à-tête, tandis que les Suisses ont rarement réussi à entrer dans la surface adverse.

La Suisse, qui a atteint les huitièmes de finale des deux Coupes du monde précédentes, a marqué au début de la seconde période en coupant Xherdan Shaqiri à l’intérieur de la surface de réparation et Empolo en appuyant sur ce qui s’est avéré être le vainqueur.

Un mouvement presque identique juste après l’heure de jeu a failli voir le Suisse marquer à nouveau, mais le tir de Ruben Vargas a été dévié par le gardien Andre Onana qui a gardé son camp dans le match.

La Suisse affrontera le Brésil lundi et le Cameroun affrontera la Serbie.

(Reportage de Nick Said). Montage par Ken Ferris

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.