Les lunettes doivent être fournies sans ophtalmologiste en France

Après que les députés ont voté en faveur de la décision vendredi 22 octobre, les Français pourront bientôt se procurer des médicaments pour des lunettes ou des lentilles de contact sans avoir recours à un ophtalmologiste.

Ce changement augmentera la charge de travail des orthopédistes, qui peuvent désormais aussi recommander des lunettes et des lentilles cornéennes.

Les partisans de son cas ont travaillé pour rendre la transcription réelle de cette déclaration disponible en ligne.

Jusqu’à présent, quiconque voulait obtenir des médicaments sur ordonnance en France devait s’adresser à un ophtalmologiste – un ophtalmologiste et un chirurgien spécialisé dans les maladies oculaires et diverses affections.

Cela contraste avec des pays comme le Royaume-Uni où vous pouvez obtenir des médicaments pour les lunettes et les lentilles cornéennes en vous rendant chez un spécialiste de la vision de la rue plutôt qu’en vous adressant à un médecin.

En France, les ophtalmologistes sont souvent en milieu hospitalier et les délais d’attente pour les rendez-vous peuvent être longs. Les chiffres gouvernementaux pour 2018 montrent qu’il y a en moyenne 80 jours d’attente en France, avec des différences importantes selon les régions.

En revanche, les spécialistes orthopédiques sont des experts de la vision, des mouvements oculaires et de la façon dont les yeux fonctionnent ensemble, et ils peuvent ne pas être en milieu hospitalier. Ils sont moins susceptibles de gérer les urgences.

La ministre du gouvernement Brigitte Borginen a défendu les plans, affirmant que les ministres avaient consulté des experts et que les nouvelles règles ne s’appliqueraient initialement qu’aux 16 à 42 ans, qui recommanderaient des lunettes ou des lentilles.

READ  Le nombre maximum de patients COVID-19 en USI en France est de deux mois

Critiques : grève contre la « médecine à double sens »

Mais les ophtalmologistes sont en grève depuis le 22 octobre contre les règles.

Le déménagement, appelé par le syndicat Snow, durera jusqu’au 31 octobre. Snowf dit que le nouveau système entraînera « une baisse de la qualité des soins ».

Certains professionnels disent que cela peut entraîner des retards dans le diagnostic des maladies oculaires.

MP Bassin Thibault Mentionné: « La portée est louable mais elle risque de provoquer un système médicamenteux à double sens. »

M. Bassin demande plutôt que davantage d’ophtalmologistes s’arrêtent dans les zones non desservies.

Un autre député, Pierre Taro, a déclaré que les nouveaux programmes « ne corrigent pas les inégalités nationales » dans l’accès aux soins oculaires.

Comment fonctionne le nouveau système ?

Les personnes en France qui ont besoin de lunettes ou de lentilles de contact peuvent désormais s’en procurer auprès d’un orthopédiste plutôt que de s’adresser à chaque fois à un ophtalmologiste.

Cependant, si c’est la première fois que vous consultez un ophtalmologiste, vous devriez consulter un ophtalmologiste. Vous n’avez pas besoin d’une recommandation de médecin pour le faire.

Lire la suite: Comment prendre un rendez-vous ophtalmologique en France ?

Les députés ont voté pour un amendement au projet de loi, ce qui signifie que les chirurgiens orthopédistes ne peuvent prescrire ou renouveler des lunettes que si vous avez déjà consulté un ophtalmologiste une fois pour écarter des problèmes oculaires plus graves.

Dois-je payer les lunettes en France ?

Certains frais de lunettes et lentilles de contact sont remboursés par le système de santé en France.

READ  Le virus SARS-CoV-2 est en France depuis novembre 2019

Les Site de l’assurance maladie À compter du 1er janvier 2020, les optométristes seront tenus de fournir une gamme de lunettes « 100% Santé (Santé) » et tous les frais connexes seront remboursés à 100%.

Cela comprend les montures d’une valeur allant jusqu’à 30 €, selon le type de verre recommandé. Toute monture en verre ou ajustement au-delà de l’option « 100% Sande » (comme les montures de créateurs ou les verres fins) doit être payé.

Les lentilles de contact ne peuvent être remboursées que si vous avez reçu un diagnostic de maladies telles que l’arthrose ou la myopie ou si vous avez une déficience visuelle importante.

Les remboursements de la lentille peuvent coûter jusqu’à 60% par an, jusqu’à un maximum de 39,48 € par œil, ce qui peut entraîner des frais supplémentaires. Ceux-ci peuvent être payés par une assurance complémentaire (selon votre régime) ou payés en personne.

Articles Liés

Les réformes des soins oculaires en France réduisent le temps d’attente pour voir un spécialiste

La Sécurité sociale française appelle 3,6 millions de patients testés pour lutter contre la corruption des examens de la vue

Certaines lunettes et couronnes dentaires sont désormais gratuites en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *