Les ministres et les chefs d’entreprise s’unissent pour la croissance

La ministre égyptienne de la Coopération internationale, Rania Al-Mashat, et la présidente de l'Union générale des entreprises algériennes, Saida Nagza, se sont rencontrées mardi pour discuter du renforcement des relations économiques entre leurs pays. Cette réunion stratégique confirme l'engagement mutuel à renforcer la coopération bilatérale et à renforcer les relations bilatérales. Adapté aux investissements Le climat, qui représente une étape majeure dans le partenariat économique entre l’Égypte et l’Algérie.

Renforcer les relations bilatérales

La rencontre entre le ministre Al-Mashat et le président de la CGEA Nagza a porté sur le renforcement des bases solides des relations égypto-algériennes. Les deux dirigeants ont souligné l’importance d’une coopération à long terme entre leurs pays et la détermination du gouvernement à diversifier et consolider ces relations dans divers secteurs de développement. Soulignant la trajectoire positive des relations économiques, le ministre Al-Mashat a félicité les dirigeants des deux pays pour leur soutien, ce qui ressort également du succès du 8ème Haut Comité mixte égypto-algérien en juin 2022 et du Forum économique égypto-algérien qui a suivi. dirigé par l’Egypte. Premiers ministres des deux pays.

Créer des opportunités de projets communs

Les discussions ont porté sur plusieurs sujets principaux visant à créer un climat d'investissement favorable et à améliorer l'environnement des affaires pour les investisseurs. Cela comprend le lancement d'un conseil d'affaires comprenant des représentants du secteur privé égyptien et algérien, dans le but de renforcer les cadres de coopération et de soutenir les efforts de développement conjoints. Au cours de la réunion, les réalisations du huitième Comité supérieur mixte égypto-algérien ont également été examinées et de nombreux documents de coopération ont été signés, allant de la supervision financière aux opérations boursières, en passant par la coopération industrielle et le développement des investissements.

READ  La plus grande économie d'Afrique a l'intention de rejoindre le groupe des BRICS dans les deux prochaines années ━ Gouverneur européen

Il attend avec impatience

La rencontre entre le ministre égyptien de la Coopération internationale et le président du Groupe consultatif pour la coopération internationale est plus qu'une simple formalité diplomatique ; C'est un témoignage de la vision commune et de l'engagement de l'Égypte et de l'Algérie en faveur du développement durable et de la prospérité économique. Grâce à une promotion favorable Climat d'investissement En renforçant la coopération bilatérale, les deux pays ouvrent la voie à un avenir de coopération accrue et de bénéfices mutuels. Alors qu’ils attendent avec impatience davantage d’opportunités de coopération, la création du Conseil conjoint des entreprises jouera sans aucun doute un rôle central dans le soutien de ces efforts de développement, symbolisant un nouveau chapitre dans les relations économiques entre l’Égypte et l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *