Les premiers résultats du deuxième trimestre renforcent les espoirs de reprise

Les lectures, à partir des données de résultats en continu, suggèrent que l’économie est certainement revenue sur les rails au cours des trois mois précédant septembre, même si toutes les entreprises ne sont pas revenues aux niveaux d’avant la pandémie.

Chez HDFC Bank, par exemple, les paiements et les remboursements étaient meilleurs. Une fois de plus, les revenus des indépendants chez Avenue Supermarts ont augmenté de près de 50 % d’une année sur l’autre, grâce à l’amélioration de la fréquentation après la deuxième vague. Les augmentations ont été encore meilleures par rapport à la même période en 2020.

Les marges brutes du détaillant ont augmenté de 40 points de base en glissement annuel, tandis que les marges d’Ebitda ont augmenté de 240 points de base en glissement annuel. Les informaticiens, qui représentent un grand pourcentage des lève-tôt, ont bien performé.

Infosys a enregistré une excellente croissance globale avec des marges stables et une amélioration des indicateurs clients. Les marges de TCS étaient stables et les analystes estiment que la société est bien positionnée pour faire face à tout vent contraire.

Au début, la hausse des prix des matières premières nuirait aux marges d’exploitation des entreprises employées tout en augmentant les revenus des producteurs. Les constructeurs automobiles auraient souffert du manque de puces, comme le montrent les données de volume.

Les acteurs informatiques sont quelque part parce que les niveaux d’attrition ont fortement augmenté, passant de 10 à 20 % à 20 à 30 %. Chez TCS, le taux d’attrition est passé à 11,9% au deuxième trimestre de l’exercice 22, contre 8,6% au trimestre précédent, tandis que chez Infosys, il était de 20,1% contre 13,9% au premier trimestre et 20,5% chez Wipro.

READ  Soumettre un rapport à Macron sur le rôle de la France dans le génocide au Rwanda

Pour faire face à la pénurie, ils prévoient d’embaucher des diplômés en grand nombre ; TCS propose d’embaucher 35 000 nouveaux diplômés au cours du second semestre de l’exercice 22, portant le nombre total de diplômés pour l’année à 78 000.

TCS a rejoint près de 43 000 anciens élèves au cours des six derniers mois. Praveen Rao, directeur de l’exploitation d’Infosys, a déclaré que la société avait l’intention d’étendre son plan d’embauche de diplômés universitaires à 45 000 pour cette année ; L’entreprise avait suggéré plus tôt d’embaucher 35 000 diplômés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *