L'interdiction algérienne du transbordement dans les ports marocains entraîne une restructuration des services

Les dirigeants des charters maritimes adaptent leurs services en réponse à l'interdiction par l'Algérie du transbordement de marchandises à destination de l'Algérie via les ports marocains. CMA-CGM a annoncé le détournement immédiat de toutes les marchandises vers Oran, Mostaganem et Ghazovet en Algérie. Ceux-ci transiteront désormais par Alger ou Valence en Espagne jusqu'à Tanger au Maroc.

Maersk a opté pour un accès direct à Alger, Skikda et Bejaia en Algérie depuis Barcelone et Algésiras. La société a cité l’augmentation des importations algériennes comme étant la raison du changement d’itinéraire, nécessitant une plus grande capacité de réseau et de production.

Cette réorientation coïncide avec la récente décision de l'Association professionnelle des banques et établissements financiers (ABEF) en Algérie de rejeter toute transaction impliquant des contrats de transport avec le port marocain Transshipment. Les entreprises algériennes doivent désormais veiller à ce qu'aucun transfert n'ait lieu via les ports marocains.

Le ministère algérien précise l'interdiction
Le ministère algérien des Transports a apporté plus de précisions sur la récente interdiction d'importation de marchandises via les ports marocains, notamment Tanger-Med. Bien que l'interdiction reste en vigueur, les autorités ont autorisé la poursuite des importations de produits périssables tels que la viande si elles sont chargées sur des navires avant le début de l'interdiction le 10 janvier.

Cette clarification fait suite à un examen des services des compagnies maritimes internationales Maersk et CMA-CGM pour se conformer à l'interdiction initiale. La décision du gouvernement algérien coïncide avec les préparatifs du prochain mois de Ramadan, lorsque les stocks de denrées périssables sont critiques.

READ  À Shanghai, touchée par Kovit, les électeurs français ont été interdits de vote à l'élection présidentielle

Source: fr.yabiladi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *