L’Irlande voit tous les espoirs européens s’évanouir après la défaite totale de la France – The Irish Times

Irlande 1 (L Madley) France 4 (E Dinenes, G Baumgarten, C Cellier)

Les espoirs de l’Irlande de se qualifier pour le plus haut niveau des Championnats d’Europe de l’été prochain ont été anéantis après la victoire 4-1 des Français à Calais.

Deux buts dans les sept premières minutes – de Gaspard Baumgarten et Correntin Cellier – ont donné aux Irlandais une montagne à gravir.

Ainsi, à moins d’une victoire miracle des Lituaniens – ils ont encaissé 22 fois en deux matchs cette semaine – combinée à une victoire irlandaise sur la Turquie contre les Français samedi, l’équipe de Mark Tumilty sera à nouveau en compétition en Division B en 2023.

L’Irlande entre dans le match avec une seule défaite contre les Français lors de leurs 15 dernières rencontres, mais cette égalité a révélé l’écart qui s’est creusé depuis leur dernière rencontre en 2019. Depuis lors, les hôtes de Calais ont excellé sur la scène mondiale, testant de nombreuses équipes. Dans le top huit, l’Irlande est une équipe à la recherche d’une étincelle pour relancer son évolution.

La France a joué de manière agressive dès le début et a pris les devants à 5 minutes des 23 mètres. Une passe rapide de Sellier à Baumgarten a permis à l’attaquant de tirer d’un angle serré et il avait assez de puissance pour traverser la défense de Jaime Carr.

Un deuxième glissement a suivi alors qu’il permettait à François Goyet de se détacher sur l’aile gauche et de pomper dans un centre.

READ  Vacances virtuelles en France et au Portugal

L’Irlande est restée stable au deuxième quart-temps, mais tout espoir de retour a été écarté au début de la seconde période. Leurs balles en diagonale au-dessus de la tête ont continué à surcharger les maillots verts et Xavier Gaspard a été lourdement chargé de dépasser Etienne Dynevez pour le troisième but.

Dynevez a porté le score à 4-0 à la 22e minute du point de penalty, un résultat quelque peu controversé pour un enchevêtrement inoffensif de bâtons au-dessus du cercle.

Luke Madley est monté au tableau lorsqu’il a tapé un coup de drag-flick en haut à droite du premier d’une série de corners de pénalité de l’Irlande. Mais souvent, les attaques de l’Irlande se terminaient par de lourdes bombes directement dans le cercle que la défense française pouvait facilement gérer.

Le match nul de samedi matin contre la Turquie s’annonce désormais comme un match académique pour l’Irlande afin de choisir les pièces pour faire avancer les choses en vue de la Coupe des Nations FIH de décembre en Afrique du Sud.

Irlande: J Carr, L Madley, J McGee, D Walsh, K O’Dea, K Marshall, S Murray, M Robson, B Walker, S Hyland.

Compagnons : Robson C, Glassey N, McNellis M, Duncan J, Lynch J, Page N, Ingram M.

France: E Reynaud, G Xavier, S Martin-Brissac, P Roggio, V Lockwood, A Bellenger, F Goyet, E Curti, E Dineves, V Charlotte.

Adjoint: S Branicki, JB Forgues, C Sellier, B Marque, T Clément, B Delemazure, A Voleur.

Juges : S Michelson (BEL), N Bennett (ANG)

Éliminatoires du championnat d’Europe de hockey masculin, Calais

Turquie 3 Lituanie 1 ; Irlande 1 (L Madley) France 4 (E Dinenes, G Baumgarten, C Cellier)

Classement : 1. France 6 points (+15) 2. Irlande 3 points (+16) 3. Turquie 3 points (-10) 4. Lituanie 0 points (-31)

READ  17 mars 2021 / Volcanic Discovery mercredi soir 4.7 tremblement de terre secoue le nord-est de l'Algérie

Samedi 27 août :

Turquie vs Irlande, 9h00

France vs Lituanie, 11h15

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.