Marseille 0-0 Feyenoord (Groupe 2-3) : L’Eredivisie qualifiée pour affronter la Roma en finale de la Ligue Europa | nouvelles du football

Feyenoord s’est qualifié pour la finale de la Ligue Europa contre l’AS Roma après avoir fait match nul 0-0 avec Marseille au Stade Vélodrome pour avancer 3-2 au total.

Marseille, qui a perdu Dimitri Payet sur blessure en première mi-temps, s’est créé un certain nombre d’occasions mais n’a pas pu faire de percée alors que Feyenoord a assuré sa première apparition en finale européenne depuis sa victoire en Coupe d’Europe 2002.

Rotterdam rivalisera avec Roma – le vainqueur de la demi-finale sur Leicester – pour devenir le premier vainqueur de cette compétition à Tirana le 25 mai.

Les premières étapes du match ont vu l’avance de Payet, alors que l’ancien joueur de West Ham a sauvé le tir de Marcos Senesi et en a frappé un autre à l’extérieur du but.

Puis Marseille a été touché pendant environ une demi-heure alors que Payet s’est blessé lors d’une passe et a dû être remplacé.

image:
Matteo Guendouzi de Marseille coupe un personnage triste

Il a été remplacé par Arkadiusz Milik, qui a envoyé une tête dans les bras d’Ophir Marciano peu après, avant que le tir de Gus Till ne rebondisse à l’autre bout, la première vraie tentative de Feyenoord au but.

L’équipe visiteuse a terminé la mi-temps en force, tandis que Milik a vu une autre tête captée par Marciano avant la pause.

Valentin Roenger de Marseille a réussi un simple tir depuis une bonne position après 10 minutes de la seconde mi-temps, qui a été facilement traité par Marciano, avant que Gernot Trauner ne s’approche de Feyenoord et balaie la barre transversale depuis le bord de la surface de réparation.

READ  L'unique Messi vise à terminer jusqu'à un an avec le PSG

Cyriel Dessers n’a pas réussi à mettre la tête sur un coup franc dans la surface de réparation et Pol Lirola a ensuite vu un tir à côté du but alors que les tentatives de l’OM pour se sauver se sont avérées infructueuses.

Le remplaçant Alireza Jahanbakhsh a réussi à sauver l’équipe de Feyenoord dans les arrêts de jeu avant que le coup de sifflet final ne confirme que les hommes d’Arne Slot se dirigeaient vers l’Albanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.