Nam-Sahara : le Maroc expose les tentatives de l’Algérie de tromper la communauté internationale

Le Maroc a dénoncé les mensonges honteux de l’Algérie et ses tentatives d’induire en erreur la communauté internationale lors d’une récente réunion ministérielle virtuelle du Mouvement des non-alignés (MNA) les 13 et 14 juillet.

Dans une lettre à la présidence du NAM, Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, a répondu aux commentaires provocateurs et offensants d’Algerian FM sur le Sahara, affirmant que ses commentaires n’étaient pas pertinents parce que la question du Sahara n’était pas à l’ordre du jour du NAM, et que le groupe multidisciplinaire L’épidémie du gouvernement-19 a créé des efforts pour répondre aux défis socio-économiques et sanitaires mondiaux.

Commentant la “reprise du conflit militaire” évoquée par le ministre algérien, l’ambassadeur du Maroc a déclaré : “Cette fiction ne concerne que la propagande de Policario et de l’agence de presse algérienne. Les rapports quotidiens de Minorzo et les médias internationaux ont confirmé que la situation au Sahara marocain est “pacifique”, a-t-il déclaré.

Il a poursuivi en disant que les propos de la FM algérienne étaient “complètement détachés de la réalité sur le terrain dans le Sahara marocain”, notant que le peuple sahraoui local vit dans la paix et la tranquillité. Ils sont activement impliqués dans le développement socio-économique et la vie politique de la région du Sahara.

L’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU a rappelé que les Etats-Unis avaient reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara et avaient ouvert des ambassades de 22 de nos pays dans les villes sahariennes de Laun et Takla.

Répondant à l’appel du ministre algérien à la nomination d’un nouvel ambassadeur de l’ONU au Sahara, M. Omar a accusé Hillary d’avoir retardé la nomination de l’Algérie et de Policario comme nouvel ambassadeur. Le poste est vacant depuis la démission de l’Allemand Horst Kohler en mai 2019 pour “raisons de santé”.

READ  Je n'oublierai jamais mon but contre l'Algérie à la CAN 2015 - Asamoh Kian

L’ambassadeur du Maroc a déclaré que l’Algérie était une partie importante dans le conflit du Sahara et était responsable de sa stabilité en fournissant des armes, des financements et l’asile au groupe séparatiste du Polisario depuis plus de quatre décennies, confirmant que la campagne marocaine anti-algérienne n’est pas idiote. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *