Nantes a battu Monaco aux tirs au but pour atteindre la finale de la Coupe de France

Nantes a atteint la finale de la Coupe de France pour la première fois en 22 ans en battant Monaco aux tirs au but mercredi après un match passionnant qui s’est soldé par un match nul 2-2. L’ailier nigérian Moses Simon a marqué le penalty décisif pour porter le score à 4-2 lors des tirs au but et a déclenché l’assaut du Stade de la Beaujoire alors que les supporters nantais en liesse célébraient dans une atmosphère agréable.

Venu de rester en première division après avoir remporté un playoff entre promotion et relégation la saison dernière, cela a marqué un tournant pour Nantes. L’équipe d’Antoine Compoire est en passe de remporter son premier titre depuis sa conquête de la Coupe en 2000.

Nantes cherche à remporter le titre pour la quatrième fois lors de sa rencontre avec Nice le 8 mai au Stade de France. Monaco a raté les tirs au but grâce à l’international français Wissam Ben Yedder, qui tire régulièrement des tirs au but et domine le meilleur buteur et milieu de terrain de la ligue Aurélien Chuamini.

Dans un match équitable sans cartons jaunes, le défenseur monégasque Guillermo Maripan a pris l’avantage à la 12e minute sur un coup franc de Caio Enrique. Mais Nantes a égalisé au milieu de la première mi-temps lorsque l’arrière droit Djibril Sidibe a inscrit son propre but en glissant pour bloquer la passe de l’attaquant Randal Kolo Mwani.

Simon a traversé le côté droit et a frappé un tir qui a été arrêté par le gardien allemand Alexander Noble à la 71e minute. Noble était impuissant après trois minutes lorsque le milieu de terrain Samuel Mutosami a frappé le ballon dans le filet après une bousculade dans la surface de réparation.

READ  victoires de l'Angleterre et de la France avant le championnat d'Europe ; L'Allemagne et la Hollande tirent au sort

Monaco a marqué un but direct dès le début de la seconde période lorsque le gardien nantais Remy Decamps a hésité à sortir pour une passe croisée, et que le remplaçant Myron Boadaux était dirigé. Nantes a remporté la compétition consécutivement en 1999 et 2000, tandis que Monaco en a remporté 91 pour la dernière fois sous un entraîneur légendaire. Arsène Wenger était vice-champion l’an dernier.

Nice a battu Versailles en quatrième division 2-0 mardi après avoir éliminé son titulaire le Paris Saint-Germain et Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.