NFF n’a pas encore soumis de contrats pour Finidi et Shorunmu

…Quatre mois après que le duo ait été nommé entraîneur des Eagles

Quatre mois après que la NFF a annoncé que George Fenide et Ike Churonmo, entraîneurs adjoints de l’entraîneur-chef des Super Eagles Jose Peseiro, ne s’étaient pas vu proposer de contrat par la fédération, a appris Punch Sports Extra.

Le 15 mai, la National Football Association a nommé Peseiro comme nouvel entraîneur des Eagles et Fennedy a nommé le premier entraîneur adjoint du Portugal. Salisu Yusuf est deuxième assistant et entraîneur-chef des équipes nationales CHAN et U-23.

Shoronmo a été choisi comme entraîneur des gardiens de but, avec Osman Abdullahi comme troisième assistant, tandis qu’Ipoporitsi Oigamomere est l’analyste du match.

Alors que Peseiro, 62 ans, s’est vu proposer un contrat basé sur la performance d’un an et sera payé 70 000 dollars par mois, Venidi et Shorunmo ne savent pas combien ils seront payés, quatre mois après avoir été « employés ».

Il a été établi que le duo ne quittera pas le banc lorsque le Nigeria affrontera l’Algérie pour la 22e fois au stade 40 000 Stade Olympique d’Oran mardi prochain lors d’un match amical international s’ils ne se voient pas proposer un contrat et ne paient pas les tarifs de vol en attente.

« L’équipe est venue du Nigeria pour le match contre l’Algérie dimanche dernier sans Fenidi et Shorunmo », a déclaré un haut responsable de la NFL à The PUNCH.

« Ils n’ont pas reçu de contrats de la NFF depuis leur nomination en mai. Cela fait un certain temps que le duo réclame ses papiers contractuels à la NFF mais ils n’en ont pas encore obtenu.

READ  Un futur joueur pour l'équipe de France à Marseille ?

« Ils ont été appelés à venir au camp d’Abuja la semaine dernière mais ont refusé d’y assister car ils n’avaient pas été remboursés de leurs billets aller-retour par le syndicat depuis leur nomination.

« Venedy a dit à la NFF qu’il ne pouvait pas quitter un emploi avec un contrat valide pour un emploi pour lequel il n’avait pas d’accord. »

Mais notre journaliste a été informé par l’attaché de presse des Nisour, Papafemi Raji, que Venidi n’avait pas rejoint les Al-Nusour en raison de problèmes personnels « urgents ».

« Les deux entraîneurs ne sont pas ici (Constantine, Algérie) avec nous en raison de problèmes urgents », a déclaré Raji à PUNCH Sports Extra.

« Venidi a récemment enterré sa sœur aînée et c’est en partie la raison pour laquelle il n’est pas avec nous pour le moment. »

Lorsque notre journaliste est arrivé à Shorunmu pour lui demander s’il avait un contrat valide avec la NFF, l’ancien garde de Besiktas a refusé de commenter, expliquant que c’était personnel.

« Nous avons un match contre l’Algérie et c’est le principal problème maintenant. Dans mon contrat, la NFF est la mieux placée pour répondre à cela. »

Le secrétaire général du NFF, Mohamed Al-Senussi, a également refusé de répondre lorsqu’il a été interrogé, insistant sur le fait que le département technique du NFF est le mieux placé pour fournir une réponse appropriée.

« Je ne sais pas vraiment à ce sujet, peut-être devriez-vous demander à n’importe quel membre du comité technique à ce sujet. Peut-être qu’ils peuvent obtenir une réponse appropriée à vos questions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.