Oh mon Dieu! Les fans des Warriors ont souffert

Laissez une idée pour les fans de Warriors. La dernière fois qu’ils ont été autorisés à entrer dans un stade au Zimbabwe pour regarder la grande équipe nationale masculine de football, c’était le 15 novembre 2019.

Ils ont bravé la pluie à Harare pour voir leurs guerriers bien-aimés affronter les Zebras du Botswana lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 au National Sports Stadium.

Les parents du merveilleux Nakamba faisaient partie de la foule décente de l’installation géante pour regarder les Warriors, lors de la première apparition du milieu de terrain pour son pays depuis qu’il a remplacé la bande bleue et noire du Club de Bruges par le violet et le bleu d’Aston Villa.

Bien sûr, les Warriors, sous la tutelle de Joey « Mavero » Antipas, ont tiré à blanc sous les projecteurs, mais il y avait juste quelque chose dans la façon dont Nakamba s’est comporté au milieu du parc ce soir-là.

Il était brillant, surtout après avoir présenté Kuda Mahachi et leur amitié bien documentée même sur le terrain. Ils se sont bien combinés et ont apporté des touches d’esprit à tour de rôle, pour le plus grand plaisir des fans des Warriors.

Nakamba et Maachi, malgré leur histoire ensemble, ne parlent plus de termes mais c’est une histoire pour un autre jour.

L’histoire d’aujourd’hui est que le match du Botswana, qui s’est terminé sans but, était le dernier match des Warriors joué devant une foule dans un stade au Zimbabwe.

Puis vint le Covid-19.

Après l’assouplissement des nouvelles restrictions virales, la CAF n’a jamais autorisé les supporters dans les stades pour les matches internationaux au Zimbabwe, en raison du problème des sièges.

READ  L'Algérie se rapproche de l'abandon du français dans l'enseignement supérieur

Les fans des Warriors ont regardé, impuissants, les autres nations s’adapter lentement à la pandémie mondiale et se sont assurés que les fans retournaient dans les stades pour regarder le beau match.

Les quatre matches des Warriors se sont déroulés à domicile dans le Zimbabwe de l’ère Covid – les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations contre l’Algérie et la Zambie, et les éliminatoires de la Coupe du monde contre l’Afrique du Sud, le Ghana et l’Éthiopie, le tout à huis clos.

Le match contre l’Éthiopie était le dernier match des Warriors disputé au Zimbabwe et la dernière fois que les fans ont vu Khama Billiat dans les filets doré et vert.

Depuis lors, l’ailier intelligent a pris sa retraite du football international ainsi que son ami et capitaine influent Knowledge Musuna.

Les fans de Warriors n’ont pas eu l’occasion de dire au revoir au duo d’exorcistes.

Comme si ne pas pouvoir regarder l’équipe nationale à domicile ne suffisait pas, le football zimbabwéen a connu un autre revers : la suspension de la FIFA.

L’instance dirigeante mondiale a suspendu le Zimbabwe en raison de « l’ingérence d’un tiers » dans la gestion du match après que la Commission des sports et des loisirs (SRC) a décidé de suspendre le PDG de Ziva dirigé par Felton Kamambu.

Cela a conduit le Zimbabwe à être exclu des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 et les Warriors manqueront la splendeur continentale pour la première fois depuis 2017.

La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé le 23 mai que « suite à leur échec à annuler la suspension de la FIFA, la Confédération Africaine de Football (CAF) a confirmé que le Kenya et le Zimbabwe ne participeront pas au Total Energy Côte ». d’Ivoire éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023.

READ  Pas de répétition de la honte de 1982, insiste le camp autrichien, l'actualité du football

Les fans de football regardent involontairement comme moyen de La Côte d’Ivoire a débuté sans la participation des Warriors.

Oh mon Dieu! Les fans des Warriors ont souffert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.