PalmPay fixe la date pour geler les comptes d'utilisateurs non-NIN à l'approche de la date limite du CBN

  • L'une des plateformes de paiement numérique au Nigeria, PalmPay, a demandé à ses clients de revérifier leur numéro NIN.
  • La société a déclaré dans un communiqué que les clients ont jusqu'au 31 janvier 2024 pour fournir leurs informations d'identité valides.
  • Il a déclaré avoir créé un flux interne sur son application pour permettre à ses clients de revalider leur BVN et NIN.

Pascal Oparada possède plus de dix ans d'expérience dans les domaines de la technologie, de l'énergie, des actions, des investissements et de l'économie.

L'une des plateformes de paiement numérique du Nigeria, PalmPay, a demandé à ses clients de lier leurs comptes au numéro d'identification national (NIN) avant le 31 janvier 2024, sous peine de les geler.

La société a déclaré dans un communiqué consulté par Legit.ng que cette décision était conforme aux récentes directives de la Banque centrale du Nigeria (CBN) obligeant les banques et les institutions financières à vérifier l'authenticité des comptes clients à l'aide du numéro de vérification bancaire (BVN) et du NIN. .

Lire aussi

La CBN demande aux Nigérians de s'attendre à un nouveau prix de l'essence alors que Dangote, Refinery et d'autres démarrent la production

Palm Bay, BVN, NIN, CBN
Chika Nwosu, PDG de PalmPay, crédit : PalmPay
Source : Contenu généré par l'utilisateur

PalmPay crée un nouveau système d'intégration pour revalider les comptes

PalmPay a annoncé avoir lancé un nouveau flux sur son application, obligeant les clients à valider leur NIN ou BVN, sinon leurs comptes seront gelés.

Palm Bay a dit :

« Depuis l'introduction de la directive en décembre dernier, PalmPay a lancé un nouveau flux sur l'application qui oblige tous les utilisateurs de niveau 1 à valider leur numéro NIN ou BVN. Dans le cas contraire, l'utilisateur ne pourra pas finaliser l'enregistrement de son portefeuille. »

Il indique que tous les utilisateurs qui ont un BVN valide lié à leurs comptes doivent se revérifier avant le 31 janvier 2024, et ceux qui ne l'ont pas encore fait ont jusqu'à la date spécifiée pour soumettre leur pièce d'identité valide.

« Les portefeuilles virtuels seront gelés respectivement d'ici le 31 janvier et le 31 mars 2024 », a indiqué la société.

READ  Les accords Eni et SONATRACH concernent les domaines de l'exploration et de la production, de la recherche et développement, de la décarbonisation et de la formation

Lire aussi

« Fini le mois d'avril » : Opay et d'autres fixent la date limite pour interdire les comptes sans NIN à l'approche de la date limite du CBN

Selon le communiqué, le PDG Chika Nwosu a déclaré que la société s'engageait à faire sa part pour favoriser un écosystème financier sûr.

« Nous nous engageons à faire notre part pour promouvoir un écosystème financier sécurisé. Nous exhortons tous les utilisateurs de PalmPay à mettre à jour leurs informations KYC sur l'application dès que possible afin de garantir que le service continue de manière transparente pour leurs portefeuilles », a-t-il déclaré.

Palmpay et Opay prennent des mesures et annoncent des modifications de compte

Plus tôt, Legit.ng avait rapporté qu'OPay et Palmpay avaient annoncé des changements majeurs dans la façon dont les clients sont vérifiés sur leurs plateformes.

Les deux plateformes bancaires numériques ont apporté ces modifications en réponse à des informations faisant état de vulnérabilités exploitées par des fraudeurs lors de l'ouverture de comptes.

Pour Opay, des changements ont été apportés à la méthode d'identification permettant de sécuriser les comptes bancaires pendant le processus de configuration.

Source : Legit.ng

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *